Et voilà, c’est la nuit !… (J’écoute « I’ll Stand By You » et je chiale)


🎧

You meet me in the night
Tu m’as rencontré la nuit
With tears falling down
Avec des larmes qui coulaient
Come let me dry them for you
Viens, laisse-moi les sécher pour toi
I wish I could tell a story
Je voudrais pouvoir raconter une histoire
Chase away all those ghosts
Chasser tous ces fantômes
You got inside of you
Tu as en toi

🎶🎵

🎼

A story of heroes who fight on at any cost
Une histoire de héros qui se battent quel que soit le prix
Of a kingdom of love
D’un royaume d’amour
To be won or lost
Pour gagner ou perdre
We’ll fight here together
Nous combattrons ensemble
’til victory is won
Jusqu’à la victoire
Come take my hand ’til morning comes
Viens, prends ma main en attendant que le matin arrive
Just close your eyes
Ferme juste les yeux

(Chorus:)
I’ll stand by you always, always, always

Je resterai toujours auprès de toi, toujours, toujours
I’ll stand by you always, always, always
Je resterai toujours à tes côtés, toujours, toujours

I know that here in the dark
Je sais qu’ici dans le noir
Tomorrow can seem so very far away
Demain peut paraître très lointain
Here the ghosts and the goblins
Ici les fantômes et les gobelins
Can rise from your dreams
Peuvent émerger de tes rêves
To steal your heart away
Pour voler ton cœur 
Together we’ll chase those thieves
Ensemble, nous chasserons ces voleurs
That won’t leave you alone
Qui ne te laisseront pas seule
Out from under the bed
Loin de sous ton lit
Out from over our home
Hors de notre maison
And when the light comes we’ll laugh, my love
Et quand la lumière viendra, nous rirons mon amour
At the things that the night
Des choses qui la nuit
Had us so frightened of
Nous ont fait si peur
And until then
Et jusque là

(Chorus:)
I’ll stand by you always, always, always

Je resterai toujours auprès de toi, toujours, toujours
I’ll stand by you always, always, always
Je resterai toujours à tes côtés, toujours, toujours

Now I know it can feel like you’re slipping away
Maintenant, je sais que tu peux avoir l’impression de t’éclipser
At night you’ll get lost in that deep dark place
La nuit, tu te perdras dans cette profonde obscurité
We’ll let the night come and do what it may
Nous laisserons venir la nuit et ferons ce qu’on pourra
Together we’ll find the courage, we’ll find faith
Ensemble, nous trouverons le courage, nous trouverons la foi
Until you awake
Jusqu’à ce que tu t’éveilles

(Chorus:)
I’ll stand by you always, always, always

Je resterai toujours auprès de toi, toujours, toujours
I’ll stand by you always, always, always
Je resterai toujours à tes côtés, toujours, toujours

I’ll stand by you always
Je resterai toujours auprès de toi
I’ll stand by you always
Je resterai toujours à tes côtés

(Chorus:)
I’ll stand by you always, always, always

Je resterai toujours auprès de toi, toujours, toujours
I’ll stand by you always, always, always
Je resterai toujours à tes côtés, toujours, toujours

I’ll stand by you always, always, always
Je resterai toujours auprès de toi, toujours, toujours
I’ll stand by you always, always, always
Je resterai toujours à tes côtés, toujours, toujours

Coup de coeur !

Se perdre et oublier… Mais….

On n’oublie pas ce qu’on veut oublier, c’est le reste qu’on oublie. – Boris Vian…

Et voilà, c’est la nuit ! J’écoute Bruce Springsteen, I ‘ ll Stand By You, single inédit qui fait suite à  son dernier disque  » Western Stars »; et qui fait partie de la bande originale  d’un long métrage  » Blinded by light » qui sortira en France le 11 septembre…

Il y a des chansons qu’on dirait écrite pour soi:

You Meet Me In the night

Tu m’as rencontré la nuit

With tears falling down

Avec des larmes qui coulaient… 

J’écoute  I’ll Stand By You et je chiale.

SOlène

🌹

Elle t’a rencontré: elle était sauvée.

Elle t’a regardé : elle était vivante.

Voilà comment l’histoire commence.

(….)

Elle peut alors mourir car elle t’a connu et qu’elle  ne connaîtra rien de plus fort. 

(… )

Elle peut alors mourir car elle est née en toi.

Elle peut alors mourir car elle meurt sans toi.

Elle vit dans vos souvenirs

Elle vit en toi.

WHAT ELSE ?

JE L’AIME

Elle peut alors mourir car elle a assez vécu et qu’elle t’a connu. Une passion n’est vraie que si elle meurt un jour. Elle peut alors mourir.

Mais elle te cherche encore. Alors elle ne meurt pas. Elle reste en vie pour toi.

Loulou Robert, Je l’aime

La parenthèse inespérée


Sans doute l ‘avez-vous remarqué : notre attente – d’un amour, d’un printemps, d’un repos – est toujours comblée par surprise. Comme si ce que nous espérions était toujours inespéré. Comme si la vraie formule d’attendre était celle-ci : ne rien prévoir, sinon l’imprévisible. Ne rien attendre, sinon l’inattendu –Christian Bobin, L’éloge du rien….

15724702_1197590593609437_9047444391022364153_o

 

Il est des moments magiques, où l’on voudrait retenir le temps… Il est des instants où le monde du rêve se superpose à la réalité transfiguré -SOlène….

Afficher l'image d'origine

Magie et providence réunies, l’image de son visage radieux comme un soleil est entré dans mon esprit, en même temps que sa voix qui prononçait mon prénom. Et je me suis entendu prononcer le sien avec cette sensation étrange d’être en train de toucher l’essence d’un rêve…

« Eh, Anita, my best, es-tu vraiment là ? »…

Pas de doute, c’était bien elle…Elle dans cette ville où je mettais les pieds pour la première fois… Où tout –sauf le hasard, a fait que j’étais là, hier, de l’autre côté de la frontière… à plus d’ un millier de kilomètres de l’internat * où l’on avait dû se voir pour la dernière fois –on avait quoi ? 16 ans ou presque…

(Hier encore, je pensais à elle. En souriant comme à chaque fois que je me remémore nos  années pension *)

Nous suivons tous des chemins différents dans la vie, mais, peu importe où nous allons,

nous apportons partout une petite parcelle de l’autre. -Tim McGraw…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Deux cafés plus tard, le temps d’échanger nos numéros de portables à une terrasse chauffée, de placer deux mots sur l’  horloge biologique *qui s’affole… puis de parler encore un peu, une couverture posée sur les genoux; elle, de son ex futur mari (« du coup je me retrouve avec une robe de mariée sur les bras, mais tu me connais ! Quand il m’a dit que la femme de sa vie, c’était sa mère, j’ai compris que ça ne pourrait pas le faire »)… et moi de mes bouquins ( des deux publiés, des 3e  et 4e qui hibernent encore aux fins fonds de mes tiroirs au bois dormant)… c’était déjà l’heure de se quitter.

-Je file, des courses à faire. Mais je t’appelle  plus tard dans la soirée et on se revoit demain –promis ?

Demain on y est déjà. Et c’est ce soir qu’on a rencard pour un dîner de filles au restau avec des copines à elle… une autre parenthèse, mais attendue celle-là. Et j’ai hâte d’y être !

SOlène –Extraits de « Jardin secret », recueil de textes courts*

(Tous droits réservés)

15781383_1197590443609452_289347544899048243_n
Douce heure du soir -Lausanne, janvier 2017…

 

WHAT ELSE?

Rêver de la vie*