Bye bye Paris…. Suivi par « Saez – Notre-Dame Mélancolie » sur YouTube


« Je pense que nous vivons dans un monde, ce monde, mais il en existe d’autres tout près. Si vous le désirez  vraiment vous pouvez passer par dessus le mur et entrer dans un autre univers. » -Haruki Murakami…

 

… Et puis le jour du départ est arrivé. Ça faisait bizarre de boire son café comme ça, debout devant la fenêtre de la cuisine en regardant le jour se lever sur Paris et de se dire que dans huit heures, nous serions de l’autre côté de l’immense océan.

Chacune perdue dans ses pensées, Mina et Coco ne soufflaient mot, tandis que les paroles d’une chanson de Saez me trottaient  dans la tête, Notre Dame mélancolie…

Ausssi plus tard, dans le taxi qui nous emmenait à Roissy Charles De Gaulle, il n’aurait pas fallu me secouer tellement j’avais le coeur lourd de larmes et du pressentiment que je ne reverrai plus jamais Matt’. Du moins pas dans ce monde-là. Ce monde dont je regardais filer le paysage à travers la brume de mes yeux mouillés…

SOlène 🌹

Extrait de « Bétail intime, journal d’une conne qui se soigne »

🎧

 Notre Dame Mélancolie

 Voilà  je suis là  devant toi

Alors que se pose la nuit

Alors qu’elle entoure de ses bras

Quelques ivrognes en bord de Seine

Qui me rappellent à  mes ivresses

Comme la marée  au chant des peines

Qui vient nous conter la tristesse

Notre Dame Mélancolie

Je viens te parler des Amours

Te parler de mes yeux qui fuient

Depuis que j’attends son retour

(… )

Je l’ai attendu sur la place

Mais mon Amour n’est pas venu

Et puisque toujours le temps casse

Ce qu’on s’est dit, ce qu’on a cru

J’avais un bouquet de ronces noires

Parce que je sais qu’elles aiment ça

Les naufragées du désespoir

Qui font pleurer mes yeux, tu vois

ETC ETC !!

🎶 ❤ 🎶

Auteur, ( il dit écrire  400 textes par an), compositeur, pianiste et guitariste, Damien Saez est né  en 1977 à  Saint Jean de Maurienne d’un père  espagnol et d’une mère  d’origine algérienne.  Certaines critiques ont souvent parlé  à  son propos de pathos, de grandiloquence, d’emphase, que sais-je encore… Ce qui ne l’a pas empêché  de connaître  le succès dès  son premier album, « Jours étranges » qui a été  vendu à  200 000 exemplaires en 2000.

Personnellement , j’aime beaucoup Saez  depuis ses débuts. J’aime ses textes à  fleur de peau et des mots, sa poésie  surtout…. son engagement, ses références, voire même ses  influences, Brassens, Brel… et cette fébrilité  hallucinée  dans laquelle il plonge parfois; un peu moins sa manière  de chanter, cette plainte vocale qui pourtant le caractérise. J’ai mes périodes  Saez, mes délires  Saez…. Comme en ce moment, mais vous l’aurez remarqué 😉

Bien arrivée, je vous souhaite une belle fin de semaine, et vous dis à  bientôt sur vos blogs.

Prenez soin de vous.

cropped-smartselect_20181006-145135_photo-overlays-1280x8311.jpg

J’AI ENVIE 2 (Attention chaud devant au départ!)


J’ai envie de toi à peine réveillée, comme ça en pyjama polaire,  direct sous mon plaid polaire, lui aussi…
J’ai envie de toi dans la cuisine, sur la toile cirée… J’ai envie de toi sous la table où je cherche un truc, parterre sur le carrelage… j’ai envie de toi debout devant la fenêtre où je mate l’humeur du ciel, j’ai envie de toi aux quatre coins de la pièce, dans l’entrebaillement de la porte et même aux toilettes, prise d’une autre envie soudaine (celle de faire pipi)… J’ai envie de te nommer désir et volupté… de te humer… de sentir la chaleur de ton liquide à l’intérieur de moi… Oooh ouiiiiiiii, j’ai envie de toi, mon p’tit caf’ du matin !!! -SOlène….

 

Afficher l'image d'origine

 

Voila voila, pour tout vous dire: je me suis endormie assez tôt pour le soir devant la télé (Rien vu d’ « Enquêtes criminelles » que pourtant je rate rarement, friande de faits divers, que je suis)…. Bref, j’avais la tête posée sur le plus gros de mes coussins d’habitudes et comme ça, bien au chaud dans mon pyjama polaire et sous mon plaid polaire lui aussi, je suis partie au pays des rêves, à la lueur dansante d’une grosse bougie parfumée.
Ce sont les vibrations de mon smartphone que j’avais sous le nez qui, je crois, ont dû me réveiller.
Moi, j’ai cru qu’on était le matin. Mais pas du tout! Il était à peine minuit.
Le smartphone vibrait de notifs incessantes de WordPress et de Facebook. J’ai répondu à des commentaires ici et là…. lu et partagé deux ou trois posts qui m’intéressaient…. Dont « La casse-couilles »* de mon amie Lydie;  Que j’ai d’ailleurs aussi commenté. Et ce, malgré l’heure tardive.
J’ai partagé sur Facebook (et vous mets le lien ici) parce que j’aime comme tout ce que Lydie écrit. Et pour relire tt ça au réveil. L’occasion de me reprendre un peu d’émotion avec my first coffee… ☕
Résultats: suis en train de vous écrire, mes chers vrais amis de my real life et aminautes de cette merveilleuse planète WordPress et a vous aussi mes nombreux contacts Facebook.. Je vous écris dans le noir et le silence de la nuit, juste éclairée par l’écran de mon Smartphone Je suis toujours allongée sur le canap’ bien au chaud dans mon pyjama polaire et sous mon plaid polaire lui aussi…
J’écris parce que c’est souvent comme ça quand je suis réveillée en pleine nuit par les idées qui se bousculent au portillon en ne demandant qu’à sortir de ma tête bien trop bouillonnante.
Aussi vous savez quoi? Ben c’est clair que je ne me rendormirai plus maintenant. Trés très envie d’un bon café et de me mettre au travail sur l’ordi
Belle journée a vous tous. Bisous et merci à celles et ceux qui auront pris le temps de me lire jusqu’au bout. Du reste, les autres…. je m’en fous 😃
Re- bisous 😘 A bientôt. Si ce n’est pas demain ce sera un autre jour (puisque, je vous le rappelle, je serai sur Paris dans les prochains jours. Ensuite j’ai prévu un p’tit séjour en Auvergne)

 

Bien à vous ❤

 

SOlène*

 

 

En ce moment je procraféine et procrastine…. Grave! La totale: comme un blocage. J’attends. Quelque chose de nouveau, de beau…. Mais je ne sais pas quoi exactement. Un peu perdue ( j’avoue) dans mes nostalgies automnales…. C’est bizarre comme état, la saudade*….

SOlène

(Mais c’était le 27 septembre dernier)

 

WHAT ELSE?

 

CHAUD FROID MAL AUX PIEDS*

 

« Besoin d’un petit coup de pouce avant que PARALLÈLE… ne paraisse.

Me reste encore quelques exemplaires de CHAUD, FROID, MAL AUX PIEDS…« 

Ludivine

 

 

Alors je ne sais pas trop dans quel sens organiser mes mots pour décrire le livre de ta maman mais juste j’ai adoré ! Tout est spontané et parfois même dit très crûment mais moi c’est ce que j’adore et c’est vrai que comme j’ai pu suivre vos péripéties je n’ai pas eu de difficultés pour comprendre… c’est une leçon de force, d’espoir et d’amour, d’accepter ses peurs et ses faiblesses mais de les transformer en positivité et de faire juste comme on a envie car tout est possible tant qu’on s’écoute… j’adore ses jeux de mots, de maux, elle fait des magnifiques descriptions et j’ai pu grave ressentir les émotions. Enfin bref je l’ai commencé aujourd’hui je l’ai fini aujourd’hui et je vais te l’acheter parce qu’il y a beaucoup de phrases qui m’ont fait tilte aujourd’hui et qui sont porteuses de beaux messages mais que j’aurai envie de relire plus tard c’est sur haha 

Sarah à Julie (la fille aînée de Ludivine)

22007845_10214682960607116_3353377353251262093_n
Et même à New-York, on lit Ludivine….

 

Je viens de lire un truc qui m’a inspiré une réflexion profonde:

« L’ homme passe la moitié de sa vie dans son lit et l’autre moitié dans ses chaussures »

Y passe pas un peu de temps dans les Madames aussi ???

#ouaisjesaiscestnul

Mais les jours graves… faut bien rire un peu… parce que y’a vraiment de quoi chialer sur le rebord du monde aujourd’hui !!!!!

 

Ludivine

 

(Encore et toujours! Je l’Adore ma Coccinelle. Et s’il existe sur notre bonne vieille planète terre un homme digne de ce nom, bien sous tous rapports, qui tombe éperdument, sincèrement, profondément amoureux d’elle, qui l’épouse et la rend la plus heureuse du monde, il sera mon pote à la vie à la mort.  -Solène… PS: je suis en paix avec la terre entière, et J’AI ENVIE de voir tout le monde heureux, voilà! )

 

 

« Spécial dédicace pour toi mon p’tit coeur. Tout me fait penser à toi »

Ludivine, SMS du 2/10/2017

(Voilà, c’est ça l’amitié, que dis-je « l’amouritié » selon Ludivine)

 

20190126_094720-768x960.jpg

L’écriture  est un voyage…. 🛩

Girls In The City *🇱🇷