La table des anges


« Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble. Nous sommes comme les grains de sable sur la plage, mais sans les grains de sable la plage n’existerait pas. » -Extrait de Les Thanatonautes, de Bernard Werber… 

17554325_1272977039404125_4759995592379733844_n

Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin, à la table des anges. de Khalil Gibran…

 

Où, d’après vous, les photos ci-dessus ont-elles été prises?

-En presqu’île de Crozon

-Dans le marais poitevin

-Sur l’île de Ré

-En Suisse

Afficher l'image d'origine

Dans la nature il n’y a pas de Wifi, mais la connexion est bien meilleure…

 

Suivez vos rêves, ils connaissent le chemin…

MERCI de votre fidélité, bonne journée à tous!! Carpe diem…

L’équipe du monde de SOlène sur Facebook*

PS: SOlène revient bientôt…

UN ANGE PASSE… « Sublime & silence » (2)…


« Je caresse ton absence
La montagne et l’errance
Et puis l’ennui… « 

 

WHAT ELSE?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Il y a un moment pour tout et un temps pour toutes choses sous le ciel. […] un temps pour se taire et un temps pour parler. » -L’Ecclésiaste (3, 1, 7)….

Afficher l'image d'origine

C’est à l’heure du premier café que je commence à écrire ces lignes… et tout de suite, là,  juste en dessous de ces grands espaces  infiniment purs, infiniment blancs…  je me dis qu’en y réfléchissant, la vraie solitude ce  n’est certainement  pas ces paysages enneigés et désertiques, mais plutôt les murs d’immeubles percés de fenêtres dont on ignore tout des gens qui les habitent…  La vraie solitude, c’est dans les villes où plus personne n’a le temps… La vraie solitude c’est dans le bruit et l’agitation… La vraie solitude, c’est quand on n’entend plus rien…

Et alors que j’écoute en boucle, Sublime et silence, je comprends  soudain ce qui (en dehors de la voix orgasmique de Julien Doré) me fait tant aimer cette chanson… La fuite, l’absence, l’ennui, et  la mort aussi… elle dit tout en peu de mots et sans grandes phrases, ni emphase… Mais elle donne du sens parce qu’elle a parfaitement intégré les silences nécessaires au tempo… C’est un peu comme ces points de suspension dont j’use et abuse; c’est pour moi du souffle entre les phrases… une respiration… un temps de réflexion…  Aussi parfois quand je ne trouve pas les mots, ça se peut qu’un ange passe…

“Le silence est le cadeau des anges dont nous ne voulons plus, que nous ne cherchons plus à ouvrir.” -Christian Bobin…

Oui, et c’est dommage, car  ce silence-là appelle au recueillement, un temps de repos et de ressourcement…

Ce silence-là absolu des cathédrales évoque le sublime… C’est un moment à soi que l’on arrache au temps pour entrer comme par magie dans une sorte d’éternité.  Amen.

Bon dimanche à toutes et à tous.  Prenez soin de vous, et n’oubliez pas ceci, ce sont les silences qui font la musique de nos vies.

SOlène

pixiz-11-02-2017-22-45-25