L’HOMME DE MA VIE (2), SUIVI DE « GUERIR LE MAL PAR LE MÂLE »…


« Et ton écrivain dans tout ça ? Que devient Sir le prince charming pendant ce temps-là ?
Ben euh… c’est vrai au fait, que je n’ai pas su quoi répondre quand Coco m’a demandé ça au téléphone.
– Ben tu vois, Lally, cela s’appelle guérir le mal par le mâle.
(Euh, vous l’aurez compris: #coeurbriséquinesenremettrajamais laisse ça à Lally…. Chat échaudé…. !!!)

Le monde de SOlène, le blog

Il suffit d’un grand morceau de ciel bleu, et le calme revient dans les coeurs trop tendus. -Albert Camus…

www.kizoa.com_collage_2017-07-05_07-38-18

«Le couple heureux qui se reconnaît dans l’amour défie l’univers et le temps ; il se suffit, il réalise l’absolu»
Citation de Simone de Beauvoir , Le Deuxième Sexe

Pensées (pour panser) de 19 heures 21…

Afficher l'image d'origine

Ben moi, l’homme de ma vie, je veux qu’il soit gentil, drôle, intelligent… fidèle (c’est important, ça la fidélité !)… un peu bricoleur (qu’il sache, entre autres, repeindre les volets de la maison, par exemple… changer une ampoule… et bidouiller l’ordi quand celui-ci commence à trop ramer…etc !)… Euh… il faut aussi qu’il sache cuisiner pour me préparer de bons petits plats, parce que moi, j’écris, donc j’ai pas le temps pour ça, mais… j’aime bien manger, alors HEIN ?!…
Bon, et puis, il faut qu’il soit partant (ma tête grouille de projets), pour partager…

Voir l’article original 588 mots de plus

Balade en Ré… (Le sable et l’écume)


 

La pluie du matin n’arrête pas le pélérin….

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je marche éternellement sur ces rivages, entre le sable et l’écume. Le flux de la marée effacera l’empreinte de mes pas, et le vent emportera l’écume. Mais la mer et le rivage demeureront éternellement. –Khalil Gibran, le sable et l’écume….

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Je ne dis pas un mot et ne parle à personne, Près de la mer, sur une pierre je m’assois. Ça me fait plaisir que les embruns de la vague aient le goût du sel de mes larmes. » Anna Akhmatova

 

« Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d’êtres moins excessive, d’être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c’est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l’océan Atlantique de se contrôler. » Ève Ensler….

 

 

« Sois toujours comme la mer qui, se brisant contre les rochers, trouve toujours la force de recommencer. » -Jim Morrison….

 

 

Le souvenir c’est la présence dans l’absence, c’est la parole dans le silence,

le retour sans fin d’un bonheur passé, auquel le coeur donne l’immortalité.

Lacordaire

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je te propose
De retrouver le temps des roses
Le temps des caresses soyeuses
Laissons du temps
A la douceur des choses
Oui je te propose
De retrouver le temps des roses
Le temps des caresses soyeuses
Prenons du temps pour la douceur des choses

Le temps perdu*

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Quand je suis arrivée sur l’île en fin de matinée, bizarrement les volets de la maison étaient fermés. Et, en ouvrant la porte, j’ai tout de suite compris que Poupette était morte. Morte et enterrée, puisque je ne l’ai pas trouvée dans son lit, par ailleurs, soigneusement refait avec des draps propres et un dessus lit qui semblait neuf, ou tout juste sorti du teinturier.

Ma grand-mère est morte, et personne ne m’a prévenue. Pour cause, j’ai pensé…. 

Pour lire la suite, cliquer ICI

(Un texte de SOlène, tous droits réservés)

 

 

« Si tu aimes écrire – et seuls les saints savent pourquoi – il te faudra absolument maîtriser  connaissance, art et magie ; la connaissance de la mélodie des mots, l’art d’être sans artifices, et la magie d’aimer ceux qui te liront » -Khalil Gibran, le sable et l’écume….