Protégé : « Emotions jumelles », à propos… Suivi de « L’amour n’est pas un jeu, c’est un nous »….


Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

La mer au plus près….


3Afficher l'image d'origine

Parce que l’océan et toi êtes inséparables, que tu y vis au plus près et qu’il est Un de nos grands points communs… Parce que l’océan, tu le sais, c’est aussi ma vie… c’est la vie!… Parce que lui, qui a bercé toute mon enfance et a été le témoin de mes premières amours adolescentes, m’a inspiré mes premières pages d’écriture… Et parce que depuis, où que je sois, j’ai toujours son image dans la tête, cette seule image à celle de la vie, parfois paisible et parfois tumultueuse… Aussi parce que son horizon à l’infini est porteur de lumière, comme notre amitié qui a, maintenant, bien de l’avenir devant elle… Et, enfin, parce qu’il n’y a rien de plus beau –je trouve, que ces spectacles grandioses et jamais pareils des levers et couchers de soleil qu’il nous offre chaque matin et chaque soir comme un miracle que Dieu fait,… voila, je t’offre en cadeau ce petit texte d’Albert Camus, extrait de “La mer au plus près”, parce que… parce qu’aujourd’hui nous sommes le 13 septembre: JOYEUX ANNIVERSAIRE MON PITOU D’AMOUR! .

SOlène

 

 

Un p’tit caf’ with me?

 

J’ai grandi dans la mer et la pauvreté m’a été fastueuse, puis j’ai perdu la mer, tous les luxes alors m’ont paru gris, la misère intolérable.

Depuis, j’attends.

J’attends les navires du retour, la maison des eaux, le jour limpide. Je patiente, je suis poli de toutes mes forces.

On me voit passer dans de belles rues savantes, j’admire les paysages, j’applaudis comme tout le monde, je donne la main, ce n’est pas moi qui parle. On me loue, je rêve un peu, on m’offense, je m’étonne à peine.

Puis j’oublie et souris à qui m’outrage, ou je salue trop courtoisement celui que j’aime. Que faire si je n’ai de mémoire que pour une seule image ?

On me somme enfin de dire qui je suis. « Rien encore, rien encore… »

 

Albert Camus -La mer au plus près…

 

 

 

 

 

WHAT ELSE?

 

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage…*

 

(La cerise sur le gâteau)