Pas de lumière sans ombre


La clarté ne naît pas de ce qu’ on imagine clair, mais de ce qu’ on prend conscience de l’obscur. – Carl Gustav Jung…

Eh bien oui, je profite des vacances pour lire Jung comme ça assise face à  la mer, et  à  l’ombre – non pas toujours du parasol mais de moi-même, aussi parfois.

🏖

Et d’ailleurs pour lui, Jung, l’ombre nous constitue tout autant que la lumière. Elle peut prendre différentes formes comme, par exemple,  cette propension à  juger ( refoulée ou ignorée) de celui ou celle qui accuse toujours l’ autre de le juger.

Mais pas que, l’ombre comprend également  tous les aspects que la personne consciente ressent comme négatifs. Quand bien même  il ne s’agit pas de défauts. Ainsi la sensualité, ou même encore l’humour, qui sont habituellement  réprimés chez une personne inhibée  peuvent se manifester dans certaines circonstances. Ces traits de personnalité refoulés en temps – on va dire, normal, constituent sa « part d’ombre ».

En fait, selon Jung, plus l’ombre en soi est identifiée et acceptée comme telle, plus on se sent en accord avec soi-même et avec les autres – ouf !… Euh, ça va, vous autres,  vous me suivez ? Ai-je été  claire ? Bien .

😉

Que la lumière  soit !

On peut maintenant parler d’intégration.

🌞

Très très belle journée – la dernière  de juillet, à  toutes et à  tous. Nous voilà  d’ores et déjà prêts à  accueillir août qui sera ma-gni-fi-que, à  n’en point douter.

Bisous et café pour tout le monde !

Coeurdialement

SOlène

« Le bonheur c’est, l’harmonie entre ce que tu penses, ce que tu dis et ce que tu fais. »

Gandhi

WHAT ELSE ?

CLAIR OBSCUR*

Et

La vérité comme le soleil exactement (Pensées du soir)*

 

Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement. – Car Gustav Jung…

 

La lucidité  est la blessure la plus rapprochée  du soleil. – René Char…. 

 

(J’aime beaucoup cette autre interprétation)

 

🎼

J’ai attrapé  un coup de soleil

Un coup d’amour

Un coup de je t’aime

😎

 

Protégé : Aujourd’hui lundi 1er avril… sur « Shirley Horn – Do it again »


Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :