Dans la série  » Femmes fascinantes », je demande: Frida Kahlo…


A la une: peinture broderie, marque LMTQWC : Frida Kahlo & papillons…

 

« Les pieds, pourquoi aurais-je besoin de vous quand j’ai des ailes pour voler ? »

 

Peinture de Frida: droits d’auteur : © CarriePrice89

« Tu n’as pas compris ce que je suis. Je suis l’amour. Je suis le plaisir. Je suis l’essence. Je suis une idiote. Je suis tenace. Je suis.

Je suis tout simplement. »

 

🙏

 

Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón, simplement appelée Frida Kahlo, est une artiste peintre mexicaine, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte au même endroit le 13 juillet 1954 ( source Wikipédia)…

Artiste peintre mexicaine, donc, et sans doute une des plus grandes du XXe siècle, Frida Kahlo était une femme passionnée qui exprimait sa douleur ( chronique) et sa sexualité à travers l’autoportrait.
Frida avait contracté la polio à 6 ans, et s’est retrouvée avec une jambe plus courte et plus mince que l’autre, faisant d’elle la cible des moqueries des jeunes de son âge, à l’école et encore au cours de son adolescence.

Étudiante prometteuse ( elle voulait faire des études de médecine), et alors qu’elle n’avait que 18 ans, Frida Kahllo, survivra à un grave accident de bus, mais qui la laissera longtemps alitée, avec des douleurs chroniques et des problèmes médicaux à vie.
Mais c’est grâce à l’idée ( géniale ) de sa mère d’installer un miroir au dessus de son lit que Frida pourra peindre ses tout premiers autoportraits, se tournant ainsi, et ce définitivement, vers son plus grand intérêt d’enfance pour l’art.
Elle affirmait que, contrairement aux autres artistes peintres surréalistes, elle ne peignait pas des rêves, mais sa propre réalité.

Frida Kahko, s’est par ailleurs, créé une identité visuelle, son personnage, en fait: sourcils épais, fines moustaches (ce duvet que nous, les brunes, nous épilons), et puis ces robes Tehuana aux couleurs vives. Elle tenait beaucoup à ces tenues au style indigène pour cette simple et bonne raison, que la silhouette carrée cachait son corset dorsal, et la jupe évasée, faisait oublier sa claudication.
Ce style très caractéristique à transcendé son corps, et inspiré par la suite de trés nombreux photoshoots à travers le monde entier. À la fin des années 90, Jean-Paul Gautier lui-même, a dedié certains modèles de son defilé printemps-été ( 1998) à Frida Kahlo.

Toutefois, pour aller au au delà de l’image de Frida Kalho, souvenons-nous qu’elle était surtout une femme passionnée et une incroyable épistolaire qui a marqué les esprits par ses phrases de sagesse. Encore quelques citations pour la route ?

 » Ne fais pas attention à moi. Je viens d’une autre planète. Je vois toujours des horizons où tu dessines des frontières. « 

« Je suis née salope. Je suis née peintre. »

« Ils pensaient que j’étais surréaliste, mais je ne l’étais pas. Je n’ai jamais peint de rêves. Je peignais ma propre réalité. »

« La partie la plus importante du corps est le cerveau. Du visage, j’aime les sourcils et les yeux. »

« Rien n’est absolu. Tout change, tout bouge, tout tourne, tout s’envole et s’en va. »

« La douleur, le plaisir et la mort ne sont rien d’autre qu’un processus d’existence. La lutte révolutionnaire dans ce processus est une porte ouverte sur l’intelligence. »

« J’avais l’habitude de penser que j’étais la personne la plus étrange du monde, mais ensuite je me suis dit qu’il y a tellement de gens dans le monde, qu’il doit y avoir quelqu’un comme moi qui se sent bizarre et imparfait de la même manière que moi. Je l’imaginais, et j’imaginais qu’elle devait être là, dehors, à penser à moi aussi.« 

 

WHAT ELSE ?

La nuit dernière fut un une nuit magnifique. Chaude mais pas trop. Juste ce qu’il faut avec un petit vent de mer comme une caresse sur la peau…
Après avoir écrit, j’ai contemplé un moment le ciel constellé d’ étoiles. Et j’ai pensé à ce billet en préparation sur Frida Kahlo, justement, qu’il faudrait bien que je termine. Voilà c’est chose faite. Plus qu’à le publier et vous souhaiter une excellente semaine et une agréable soirée de lundi.

A demain sur le blog EN VERS ET CONTRE TOUT * pour les mardis de la poésie.

En hommage à Frida Kahlo

Amitiés

SOlène

 

12 réflexions sur “Dans la série  » Femmes fascinantes », je demande: Frida Kahlo…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s