Et pourtant tu me manques (poème)


 

La poésie se fait dans un lit comme l’amour. Les draps défaits sont l’aurore des choses. – André Breton… 

 

🎧

( Sublime !)

 

 

C’est l’heure où mille et un points d’or
dessinent le pont entre l’île
et la ville qui dort
L’heure tranquille où je veille
en écoutant la Callas
les yeux dans le vague
à la lueur des flammes
Se pourrait-il alors
que je sois comme Carmen
ou madame Butterfly
perdue dans les méandres
du sentiment amoureux
au prisme du chimisme
d’une quelconque dépendance ?

 

Je sais, la vie n’est pas un opéra
Ce que je vis, n’a rien d’un drame
Mais pourtant…
Oui, pourtant tu me manques
Tu me manques de tous ces matins ouatée
aux odeurs d’iode
et de café au lait
Tu me manques de toutes les marées
de toutes ces journées hivernales
passées sans toi
Tu me manques de tous les après-midi trop courts
de tous les rayons de soleil, du lever au coucher
Et jusque dans ces nuits d’ombres
Où la mer immobile et muette
Rêve de la lune absente
Les mouettes aussi se taisent
quand les lumières qui scintillent
sur la côte, au loin
donnent a ces nuits de décembre
des grands airs de ciel étoilé
Imagine-toi tout simplement
un de ces moments flottants
Où l’on oublierait presque
que le temps passe inexorablement
au-delà du parfum des roses
Voire même au delà de soi
et de toutes ces choses
que l’on a pu se dire autrefois
Les paroles, depuis, ont recouvré
leur silence réparateur
Et les mots, comme des oiseaux
ont fait leur nid
pour mes poèmes en prose
Tout va pour le mieux
dans le meilleur des mondes
C’est juste que je sais pas
comment oublier quelqu’un
qui me faisait oublier tout le reste

SOlene
10/12/2020
(Tous droits réservés

 

 

WHAT ELSE ? 

 

Le monde de SOlène ( le blog) a plus de 10 ans  et plus d’espace. Chaque fois que je veux publier un nouveau billet, j’en supprime un plus ancien. 

Depuis la fin septembre je vous attends  donc sur mon nouveau blog EN VERS ET CONTRE TOUT  *  ( clic, c’est un lien)  Une centaine  d’entre vous seulement m’y ont suivie sur plus de 1300 abonnés. 

A bientôt ? 

SOlène 

🌹

 

Clic ICI  * 

Que notre lit d’amour se prolonge après nous et dresse sa pénombre dans un regard qui rêve, oui, cela a de quoi rendre heureux. – René Char, La nuit talismanique ( 1972)….

 

20 commentaires sur “Et pourtant tu me manques (poème)

    1. Le paradoxe ! Mais peut-on parler de solitude quand on écoute la Callas, les yeux dans le vague à la lueur des flammes ? Et quand l’absence se fait présence concentrée ? Je ne sais pas, je ne ce pas de moment comme tel, mais bel et bien comme un moment magique dont il sort un poème.
      En tout cas merci pour le commentaire. Bonne soirée. Et à bientôt ?

      J'aime

  1. Holà SOLène, quelle coïncidence, j’écoutais aussi Maria Callas cette nuit. J’avais envie de l’écouter très fort. Mais je crois que mes voisins n’auraient pas apprécié. 😅Ton poème est magnifique, touchant aux larmes. Que d’émotion. Que de tendresse. Tu fais toujours du beau avec de la tristesse. Très bonne soirée à toi. Bisous de Vancouver. 😘🌹❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Beau et triste ? Mais tu sais Ugetse, je n’étais pas triste, je ne suis pas triste du tout. Dans mon cocon, je fais en sorte de me sentir bien. Le mieux possible De la douceur encore et toujours. Alors le manque, ce manque… c’est la pandémie qui fait que. Tous les miens me manquent en ce moment. On est quand même  » coincé »…..
      Mais bon, il y aura des jours meilleurs. Un jour la covid sera derrière nous.
      Pour la Callas, on ne s’est pourtant pas passé le mot 😉
      Ça va, sinon, à Vancouver ?
      Je t’embrasse bien fort. A bientôt 😘❤🌹

      Aimé par 1 personne

      1. Donc je n’ai pas bien compris.🤣 J’aurais du dire nostalgique au lieu de triste. Mon français n’est pas 100%. Mais ton poème est superbe, comme d’habitude. . Je n’écoute plus les nouvelles, on ne parle que de pandémie et vaccin. Je n’aime ni un ni l’autre. 😅 Tu es sûrement déjà dans les bras de Morphée. Beau et doux rêves. Bisous😘🌹❤️

        Aimé par 1 personne

    1. Ben à dire vrai, perso, je la fais souvent au lit ( ou sur le canap’) depuis la covid. Avant, à la terrasse d’un café, sur la plage, dans le train, oui partout. Enfin presque. J’ai encore jamais essayé debout devant la machine à laver. 😂
      Bonne nuit, Régis. A demain 😘😘😘

      Aimé par 1 personne

  2. Magnifique poème accompagnée de cette incomparable et merveilleuse voix ! Une merveille…. on ne se sent plus vraiment dans la solitude et l’absence en devient sublimée ou presque ! Bisous tout plein Solène 😘🌹🎶❤️
    Swanny

    Aimé par 1 personne

  3. Une belle déclaration d’amour au talent et au génie de La Callas.
    Et surtout, un superbe poème sur le manque, le poids de l’absence et la difficulté à oublier un amour dont l’absence est omniprésente.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, certes. Mais pour moi, il n’en ressort que de la déception quant au manque de sincérité et de profondeur de certaines personnes. Des cœurs d’artichaut, comme on dit. J’en ai connu, j’en connais. Peu intéressants, je les laisse à d’autres qui veulent bien s’en contenter.
      L’être auquel s’adresse ce poème ne fait pas partie de ceux-là
      Merci pour le commentaire, en tout cas. Bonne semaine. A bientôt !

      J'aime

  4. A reblogué ceci sur EN VERS ET CONTRE TOUTet a ajouté:

    – Oublier quelqu’un qui nous fait oublier le reste… impossible jusqu’à ce qu’on trouve une autre personne qui nous fait oublier l’autre.

    – Oui, certes. Mais pour moi, il n’en ressort que de la déception quant au manque de sincérité et de profondeur de certaines personnes. Des cœurs d’artichaut, comme on dit. J’en ai connu, j’en connais. Peu intéressants, je les laisse à d’autres qui veulent bien s’en contenter.
    L’être auquel s’adresse ce poème ne fait pas partie de ceux-là.

    (

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s