À TOI…


Photo mise en avant: dans le marais poitevin… 

La certitude d’avoir été, un jour, une fois, aimé, c’est l’envol définitif vers la lumière. – Christian Bobin, L’éloignement….

 

Coup de cœur 

 

Samedi matin

Hier après-midi j’ai marché dans le marais
A travers pré et tout au long des chemins de halage
Jusque dans les herbes hautes de ces endroits sauvages et secrets
Où les touristes ne vont pas
J’ai croisé un jeune cerf – je crois que c’était un cerf
Qui cherchait un peu de fraîcheur à côté d’un vieux puits
Où l’on entend sourdre l’eau sans la voir
Un âne du Poitou esseulé dans son pâturage baigné par la douce lumière d’été
Des hérons cendrés et quelques ragondins
Puis j’ai bu une bière tiède, assise au bord de l’eau
Et là, j’ai regardé passer les barques avec des gens
Qui me faisaient des signes de la main
Entre frênes têtards, libellules et chants d’oiseaux
Elles glissaient lentement sur les lentilles d’eau
Quand un des bateliers a arrêté la sienne
Pour faire sa démonstration de feu d’eau
Remuant la vase avec sa rame pour libérer le gaz
il a ensuite approché son briquet et le gaz s’est enflammé

 

Démonstration de feu d’eau…

 

Je finirai dans la journée ce recueil de poèmes écrits pour toi
Que le plus grand nombre sans doute lira
Mais peu importe, au fond, ce que les autres croient
L’important c’est que toi tu saches le pourquoi du comment
Je me suis improvisée poétesse cet hiver-là
Où il faisait si froid que le vent en soufflant
Secouait les volets qui grinçaient des nuits entières
Et les saules que j’ entendais gémir dans des brumes interminables

 

Slow life

Personne ne saura jamais tout ce qu’on s’est dit
Ni rien, non plus, de nos étreintes fulgurantes certaines nuits de pleine lune
Quand je devenais ta louve à toi, à la lueur d’un feu de bois
Plus tard la poésie m’aura permi de comprendre
Qu’on peut être une jeune-femme et à la fois une vieille âme
Et que du manque, nait le désir, nous sommes donc des enfants du désir
Toi que j’ai sûrement connu et aimé dans une vie antérieure
On se retrouvera dans une autre, pour ne plus se quitter, c’est certain

En attendant je ne sais plus quoi te dire que tu ne saches déjà
Si l’hiver prochain te semble long
si certaines nuits de grande solitude tu as froid
Alors dis-toi que le printemps reviendra, il revient toujours

SOlène
25/07/2020

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour vivre, il faut avoir été regardé au moins une fois, avoir été aimé au moins une fois, avoir été porté au moins une fois. Et après quand cette chose-la a été donnée, vous pouvez être seul. – Christian Bobin, In « La grâce de solitude de Marie Solemne »….

 

Très très beau week-end  estival à vous tous !.

 

47 commentaires sur “À TOI…

    1. Je viens juste de l’écrire ce poème. Au réveil d’une bonne vieille grasse matinée du samedi. Un jet. C’est venu tout seul…. Quand j’ai fini 20 minutes après, je n’avais plus qu’à passer mon mug de café au micro ondes….
      I d’aIme : belle journée à toi, J–L et 😘🌹

      Aimé par 3 personnes

  1. Ça fait longtemps que je ne t’ai pas fait une ‘tite dédicace avec un chanson que j’aime, alors allons-y avec Jacques HIGELIN, « l’aviateur dans un ascenseur »
    À toi qui veilles sur l’ombre de mes nuits…,
    et dis toi qu’il n’est pas de plus grand malheur, que de laisser mourir le rire dans ton cœur…

    Aimé par 2 personnes

  2. C’est magnifique Solène, on y retrouve le marais, la Venise verte, une région dont je sens déjà l’odeur des têtards de frênes au bord de l’eau.
    Je vais m’absenter quelque temps voit sur mon billet « L’envol »
    Je te souhaite un bon week-end. Bisous. À bientôt.

    Aimé par 2 personnes

    1. Mais oui, toi tu connais bien, Christian. C’est ta région natale, et pour moi ma région de cœur. Je ne me vois pas vivre ailleurs tellement je l’aime et j’y suis bien.
      Merci pour ton commentaire, bisous. J’arrive.

      Aimé par 1 personne

  3. C’est beau SOlène ! Ce matin t’a été très favorable. Celui qui reçoit un tel message est béni des Dieux, et ne peut plus craindre quoique ce soit de la vie !
    Quel talent ! 👏👏🙏 Nous visitions avec toi. Merci.
    Et t’appuyer sur le cher Christian Bobin ! C’est porter ton poème encore plus haut.
    Je te souhaite une suite de journée aussi merveilleux que ne l’a été son début.
    J’ai vraiment été très heureux de te lire.
    A très bientôt ma chère SOlène ! Bises emplumées. 🌹❤️😘

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, Régis
      Un grand, tout grand MERCI du ❤
      Je suis très touchée par tes mots, mon cher et talentueux emplumé. Et comme c’est toi, je vais te confier ceci: moi j’ai été bénie des Dieux. Par lui, j’ai grandi. Et ce que dit Christian Bobin me va comme un gant. C’est exactement ce que je ressens.

      Et sinon, tu connais le marais poitevin ? Un paradis !

      Bisous. Et à très très bientôt. Prends soin de toi, hein. 😘❤🌹

      Aimé par 1 personne

      1. Ce que dit Christian Bobin est universel, c’est sa grande force, avec cette belle manière de le dire qui est comme sa marque de fabrique !
        Les Dieux, je m’en méfie un peu, mais je dois reconnaître qu’ils bénissent certains d’entre nous. Autant en profiter !
        Non, je ne connais pas le marais poitevin et rêve d’y aller comme aussi dans les hortillonnages d’Amiens. Bientôt, lorsque nos deux oisillons seront envolés, nous pourrons le faire.
        Bisous SOlène. 🌹❤️😘
        Tu sais, je fais tout ce que je peux pour prendre soin de ma personne !

        Aimé par 1 personne

        1. Bah, pourquoi ne pas faire ces voyages avec les oisillons ? C’est que votre fifille ne va pas prendre son envol demain. Elle est encore très jeune.
          Remarque en ce moment, avec la covid, mieux vaut pas trop voyager. Parce qu’il a l’air d’adorer voyager, ce méchant virus, lui aussi.
          Nous qui avons été épargné lors de la première vague, nous venons de passer au rouge. Il fallait s’y attendre avec tous ces arrivages de vacanciers. Dont bcp se contrefichent des gestes barrières 😷

          Aimé par 4 personnes

        2. Ouais, c’est pas un plaisantin le covid-19 !!
          Notre Lola a 20 ans et cela fait trois ans qu’elle s’est envolée. Paul a 17 ans et s’envole début septembre vers Nevers. On lui a trouvé un appart. Il reste à meubler…
          Lola ne saura pas où atterrir avant au plus tôt le 12 aout et au plus tard début septembre, pour commencer les cours début septembre. Autant te dire que cet été on ne bouge pas. Après début septembre, nous pourrons bouger mais sans les enfants sauf périodes de vacances.
          Les gens sont infoutus de respecter les consignes, du coup la vague repart à la hausse. Si jamais il faut passer à un régime plus strict, gageons que ce seront les mêmes crétins qui se foutent des consignes qui viendront râler…

          Aimé par 2 personnes

        3. Ah oui, il y en a des crétins, et puis bcp inconscients. Je le vois autour de chez moi, voire même parmi mes proches. Les plus d’jeuns surtout ! C »en est navrant, ces réunions privées avec plein de monde qui continue à vivre comme si le virus n’avait jamais existé. Aucun respect des gestes barrières ( limite t’es prise pour une débile avec ton masque). A en redevenir sauvage !

          Aimé par 1 personne

        4. Je reviens de chez toi. Et étais en train de rédiger mon comm s/ tt. Oui, il m’est arrivé très souvent ( trop souvent) de perdre des longs commentaires une fois terminés lors de l’envoi ( j’ai une tablette capricieuse)…. du coup maintenant ceux plus longs, je les rédige sur tt, et je n’ai plus qu’à faire un copier/coller.
          A tt vite, donc.

          Aimé par 1 personne

        5. Souvent, je commence un commentaire, mais dois retourner au texte pour relire une partie ou vérifier un point. C’est là qu’il faut copier tout son commentaire, car sinon, au retour vers le commentaire après avoir vérifié le texte, et bien, il a disparu. Ce truc a le don de m’agacer….

          Aimé par 1 personne

  4. Superbe production ! Poème, photos, citations 😃. Il n’y a que cette bière tiède qui ne me fasse pas rêver 😉. Belle journée même si, ici, sur la côte de jade, c’est couvert et gris… mais quelle lumière sur la mer !

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci Bibiofeel.
      La bière ? C’est de la blanche, de Ré la blanche ( l’île). Elle n’était pas tiède, mais…. il faisait 30 hier.
      Ce matin, c’est gris aussi. Même qu’il pluviote. Mais j’ai quand même le ventilateur qui tourne.
      Ah, au fait ! « Les hommes sans femmes », j’ai aimé. Ces nouvelles, ça change totalement du Meurtre du commandeur et de Kafka sur le rivage. Bon, elles finissent en queue de poisson, mais sont très agréables à lire. On est (bien) dedans, puis voilà, c’est fini. La vie, quoi 😊

      Aimé par 1 personne

    1. Le dernier du recueil…. Sur lequel je travaille les toutes dernières finitions. Ce sont des poèmes et des textes courts ( poésie en prose). Mais il se lit ( presque) comme un roman.
      Merci ma chère Kathy pour ce commentaire qui, évidemment, me touche.
      Oh oui, je crois qu’il sait. Nous avons su « inventer » qq chose de différent… Et de toute façon, il est toujours aimé. Différemment, bien sûr. Peut-être plus profondément encore.
      Je t’embrasse très fort. A très bientôt sur ton blog.

      Aimé par 1 personne

        1. Oui, j’ai vu ma Kathy. Et lu, relu. Via FB, donc pas connectée pour commenter ( ce que je n’ai tjrs pas compris. On me demande de me connecter. Mais quand je rentre mon mot de passe, ça ne veut pas)….
          Mais ce sera fait par le chemin habituel. Surtout que ça m’a fait super plaisir de te lire.
          Tu sais, c’est ça être forte: tomber et se relever. Je suis fière de toi, car pour être forte, tu l’es. Une si belle leçon de vie. Et puis j’aime tes œuvres. Vraiment. Si tu savais !
          😘❤🌹

          J'aime

  5. J’ai pleuré ce matin en te lisant. Ton poème si touchant m’a fait grimper sur les toits pour vivre encore plus prêt la féerie de tes mots et ceux de Christian Bobin. Cet homme pour qui tu écris un poème , si il lit tes mots ne pourra que t’aimer encore plus. Ta belle générosité est prenante. Merci aussi pour nous avoir fait découvrir ce coin de pays que tu aimes tant, à travers la magie de tes images et mots. Merci SOLène pour cette belle sensibilité qu’est la tienne. Bon dimanche. 😘♥️

    Aimé par 2 personnes

    1. Émue tout pareillement de susciter une telle émotion. Pas fait exprès, tu sais. Ce poème a été très spontané. Maintenant je n’écris que ce qui me coule du cœur jusqu’à la pointe de mon Pilot.
      Quant à être aimée ou aimer encore plus… il arrive que ce soit juste pas possible. Quand on s’est aimé – je ne dirai pas à la folie, mais oui assez follement quand même et que l’on s’aperçoit que…
      Alors on apprend au fil du temps à s’aimer autrement. On invente une histoire différente des autres…
      De toute façon rien n’est jamais définitif, tout bouge tout le temps (même imperceptiblement)
      Pourtant il y a une chose dont je suis quasiment sûre : quelqu’un qu’on a aimé vraiment, on l’aime toujours.
      Bon dimanche également. A bientôt 😘❤

      Aimé par 1 personne

  6. Superbe billet Solène , je me suis laissée emporter dans ce marais Poitevin que j’ai découvert en te lisant . Une tres belle citation de Christian Bobin sur l’amour comme cerise sur le gâteau après tes mots .
    Bonne soirée Solène
    Bises

    Aimé par 1 personne

  7. Que tes mots sont beaux SOlène. Ils sont le reflet de ce bel amour qu’on distingue entre les lignes.
    Il faut s’aimer et aimer comme cela nous convient ou comme la vie nous invite à le faire, pas toujours de la manière dont on le souhaite.
    Mais on te sent si riche de ce vécu, de ce partage qu’alors on se laisse porter par ta poésie et sa beauté.
    Il va être magique ce recueil. Je le sens…
    Je t’envoie de douces pensées et merci du fond du coeur.

    Aimé par 1 personne

  8. Il y a un bail que je suis absent. Je suis de retour et je découvre ce merveilleux poème que tu as posté il y a plus d’un mois.J’ai lu ton coucou sur face book et je suis désolé de n’avoir pas répondu à tant. Je te souhaite une excellente soirée. Charef ton ami poète..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s