LETTRE A MON AMOUR ( QUI NE LA LIRA PAS)


Les plus grandes tempêtes sont celles qui ont lieu à  l’intérieur de soi. Et l’on peut dire qu’hier au soir, j’étais dans l’ambiance pour écouter le morceau d’ouverture du Vaisseau fantôme* de Wagner…

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Vaisseau fantôme est un opéra écrit  (livret) et composé (musique) par Wagner. C’est l’histoire d’un capitaine maudit, le Hollandais  obligé d’arpenter les mers, jusqu’à  ce qu’une jeune-femme accepte de l’aimer d’un amour absolu. 

Écoutez dans cette ouverture, « The  Flying Dutchman » toute cette fureur de l’océan déchaîné et de la tempête que nous  fait ressentir l’orchestre ( comment ne pas être saisi par la puissance de la musique de Wagner?)

Le Hollandais parviendra-t-il à la rédemption tant espérée ? C’est, en tout cas, ce que laissent penser les passages beaucoup plus doux du morceau.  

Clic  ICi*

🎧

 

 

 

LETTRE À  MON AMOUR

Alors voilà, j’ai fini de boire mon café, comme ça

debout devant la fenêtre

  Feignant dignorer les promesses du ciel

J’ai regardé  le soleil se coucher… 

Puis j’ai attendu que la nuit tombe

pour t’écrire sans papier ni crayon

dans la lumière du noir

une lettre que tu ne liras pas

pour cette simple et bonne raison 

que je ne te l’enverrai pas. 

Car vois-tu, ces mots que je pose sur mes maux

ne sont rien d’autre que les ondes

d’une mémoire qui s’ est figée à jamais

sur nos hiers et nos jours anciens

quand la terre tournait dans le chaos 

de nos nuits d’amour sans lendemains

Et que nous attendions de cet amour-là 

qu’il accouche de son étoile qui danse

Mais en vérité, ce que tu ne sais pas, 

c’est que toutes ces choses non exprimées

elles sont parti crever au fond de mon âme 

où  elles se meuvent pourtant encore

comme des lumières et des ombres

attachées deux par deux

dans une perpétuelle étreinte

À  tel point que je crains autant que je le désire 

 les voir  sombrer  à  force de chialer

encore plus que je pisse ces mots brûlants de fièvre 

entre mes draps blancs trempés  de sueur.

Aussi  ce n’est qu’au petit matin que j’écrirai vraiment

Et encore seulement si quelque chose d’autre

me coule du coeur jusqu’au bout des  doigts

pour te dire, voilà je t’aime encore.

C’est peut-être ça, l’amour

ce qu’il reste quand il ne reste plus rien. 

SOlène 

10/06/2020

 

Seul celui qui a osé voir que l’enfer est en lui y découvrira le ciel enfoui. C’est le travail sur l’ombre, la traversée de la nuit qui permettent la montée de l’aube. – Christiane Singer…. 

 

 

 

19 commentaires sur “LETTRE A MON AMOUR ( QUI NE LA LIRA PAS)

  1. C’est beau cette lettre à ton amour et triste … et poser les maux leur permettra peut être de s’envoler dans l’Aube naissante ne laissant au creux du cœur que le doux et le bon.
    Bisous doux ma Solène 😘❤️

    Aimé par 1 personne

  2. Une bien belle lettre, que tu n’a pas envoyée à ton amour, SOlène.
    À lire en écoutant la tempête qui se déchaîne dans l’ouverture du Vaisseau fantôme de Wagner.
    Aura-t-elle sa place dans ton livre recueillant tes textes courts et meilleurs poèmes ? Si j’avais voix au chat pitre, je l’y mettrais tout de suite !
    Très bonne fin de journée à TOi.

    Aimé par 1 personne

    1. Les lettres que j’écris comme ça, sans papier ni crayon, juste dans ma tête, je ne les envoie évidemment pas. Et ce qu’elles contiennent n’est pas publié ici…. Si tu savais ! 😊
      Mais oui, la tempête de Wagner m’a emportée. Et oui, ce poème sera rajouté.
      A TOI de même, J-L: une très bonne fin d’après-midi. Merci pour ton commentaire en passant.

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu cette lettre, puis j’ai relu cette belle lettre que tu n’as pas envoyé et donc, que celui à qui elle est destinée ne lira pas. J’ai particulièrement aimé l’idée que quelque chose puisse couler du coeur jusqu’aux bouts des doigts.
    Après j’ai écouté. Et j’ai relu. Et je suis resté à rêvasser en écoutant. Chouette moment.
    Merci SOlène. 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Mon cher emplumé,
      Je suis passée chez toi de bon matin, parce qu’hier soir je me suis laissée tentée par un opéra. Je n’ai pas regretté. Très beau.
      Mais… Enfin bref (je me comprends, c’est le principal)
      Et puis après ma tablette m’a joué des tours. Commentaire parti, envolé !! Je n’ai pas eu le courage de recommencer. Dures journées cette semaine ! Et des nuits agitées pour ne rien arranger. Besoin de vacances !
      Très belle journée à toi, à plus tard ici ou ailleurs. Bisous.

      Aimé par 1 personne

      1. Tu passes quand tu veux, ma chère SOlène, la porte est toujours ouverte. Comment et pourquoi résister à un moment où son âme peut s’élever ? Au contraire, il faut foncer.
        Tu as des vacances déjà prévues ? Cela peut constituer un appui de savoir que dans dix, cinq, une semaine(s), on va pouvoir s’enfuir du quotidien. Histoire de mieux le faire glisser.
        Ta tablette est-elle âgée ? Penses-tu à la redémarrer de temps à autres ? Ces machins techniques sont si pratiques et deviennent si pénibles quand ils se mettent à déconner…
        Belle journée SOlène dans ta belle ville de La Rochelle. Bon courage. 😘

        Aimé par 1 personne

        1. Merci Régis. Il pleut aujourd’ hui sur la belle et rebelle ( La Rochelle) et qu’est-ce que ça caille ! Ça donne pas envie de trainercen terrasse’, surtout qu’avec les espaces entre les tables on peut pas se réchauffer les uns contre les autres.
          Non, ma tablette un an. Je change tablette et smartphone tous les deux ans.
          A +
          PS: Je crois que tu n’as vu que les rajouts aux comm’s, mais pas les deux comm’s à rallonge ( les deux avant derniers billets)

          Aimé par 1 personne

  4. Des lettres d’amour qu’elle ne lira pas, j’en ai des tonnes qui encombrent le grenier de mon âme. Parfois quelques unes qui se tiennent à l’étroit sont emmenées par le vent au passage furtif d’un zombie qui les collectionne dans un sac en papier et qu’il trimbale avec lui dans ses nuits sombres quand il rase les murs des « confinis ».
    Bonne fin de soirée Solène. Mon masque gêne le passage de mes bisous qui se désolent de ne pas pouvoir s’exprimer. A bientôt.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, mais comme quoi j’ai bien bien fait de passer une dernière fois par ici, au sortir de ma douche. Je n’avais pas vu ton commentaire, mon cher Charef.
      Oh, oui, il y en a des lettres qui ne seront jamais lues parce que pas envoyés ( ou carrément pas écrites comme celle-ci)….. Et c’est peut-être dommage. Ou d’ailleurs pas – va savoir !…
      J’ai connu une histoire absolument navrante où ils étaient deux à souffrir chacun de leur côté. Chacun attendant que l’autre fasse le premier pas… Puis l’un a fini par (….) Quant à autre, ben le covid est passé…
      C’est (trop) con. En même temps, c’est la vie.
      Merci pour ta lecture et pour ton commentaire, mon ami. Bisous ( pas masqué, pour l’heure, j’suis encore chez moi). Belle journée à toi, à très bientôt.

      J'aime

  5. Profond… ( « mon amour profond »), oui… ( un mot, et me voilà songeuse)…
    Merci chère Colette pour tes mots en passant. Belle journée à toi, bisous. A bientôt ❤

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s