J’AIME (Poème d’amour) / Midnight Blues


 

Au dessus du pont

et sur la mer de nuit

lune pleine luit…  

🎼

J’AIME

J’aime ces nuits de pleine lune

Que tu restes comme ça, en moi

Bien  après qu’on ait joui

J’aime quand tu dis « my louv’ à moi »

Et que ta voix effleure ma peau

Comme une brise légère venue de la mer

Ou même encore, un souffle court

Au même moment que tes doigts

Puis quand la nuit s’en est allée

J’aime ces matins-là de janvier

Être réveillée par tes lèvres sur les miennes

Et la flagrance miélée des mimosas

Qui, sur l’île endormie par la froide saison

Ont fleuri, prenant l’hiver pour l’été austral

Petites perles du soleil, comme celles jaune lumière

Que j’aime voir briller dans la pupille de tes yeux

A l’heure d’un premier café pris à deux

Moment d’éternité qui se pose sur nos vies

Comme les oiseaux du jardin sur leurs branches

Instants fragiles mais si doux

Où j’aime alors à penser que nous

Ce sera comme la mer…

La mer qui dure depuis le commencement.

SOlène

Île de Ré, hiver 2020

Mimosa, fleur d’hiver

Au parfum qui envoûte

Nos matins amoureux

SOlène

🌹

 

56 commentaires sur “J’AIME (Poème d’amour) / Midnight Blues

    1. Bonjour Charef.
      Ils doivent être fleuris les mimosas, alors. Ici sur le littoral Atlantique ils sont un peu en avance cette année. J’adore, et leur parfum et leur couleur qui met du soleil dans l’hiver.
      Bon dimanche à toi, également. Et merci pour ton commentaire.

      Aimé par 2 personnes

    1. Oh MERCI. Et heureusement que je vérifie. Des commentaires ( au milieu d’autres) que je n’avais pas vus. Désolée de ne répondre que maintenant.
      En tout cas, c’est gentil, je suis touchée. Douce nuit, à bientôt

      Aimé par 1 personne

    1. Désolée Colette. Comment ai-je pu laisser passer ce commentaire ? Heureusement j’ai fait cette vérification. Tjrs peur d’oublier qqu’un. Comme quoi.
      Merci à toi, chère Colette pour ta lecture et tes mots. Bisous et à très bientôt.

      Aimé par 1 personne

        1. Tu te rappelles quand même de l’avoir déjà lu, non ?
          Et…. de cette pleine lune aussi peut-être, le « presse haïkaï », tt ça tt ça. Euh, ça fait 4…. non 5. Pour la lune sans étoile.

          Aimé par 2 personnes

        2. Mais bien sûr que je me souvenais du texte. c’est pour ça que ça m’a fait bizarre de voir que je n’avais pas fait de commentaire dessus.
          Quant au commentaire sur le presse kaïkaï, je le voyais encore, mais celui-ci est épisodique, périphérique, par rapport à ta poésie !

          Aimé par 1 personne

  1. Mimosa ..je crois qu’on m’a dit ce que j ai entendu de plus sensuel dans ma vie qui incluait des mimosas « un jour j amènerai des mimosas sur ton lit et te ferai l’amour sur un lit de mimosas.. » cet amour là est passé..et sans doute avant l’heure des mimosas mais cette phrase me revient en tête chaque fois que sur l’étal des fleuristes reviennent les mimosas..

    Aimé par 2 personnes

    1. Ça fait couler de l’encre, l’amour. Mais tu ne vas pas le croire: dès fois, je me dis que…. pfff, quoi. Peut-être que c’est plus tranquille de ne pas ressentir ça
      Mais sans sel, c’est fade. 😉
      Des gros bisous à toi aussi, et à très bientôt mon cher Frédéric.
      Un tout grand MERCI pour ta lecture et tes mots.

      J'aime

  2. Tu es étonnée de ne pas être tenue au courant de la sortie d’un billet par WordPress.
    Lorsque tu laisses un commentaire, à gauche de la « bulle » Laisser un commentaire se trouve un petit carré à côté duquel est écrit « :
    « Avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles. » Il te suffit de le cocher et tu seras averti dès qu’un nouveau billet sera publié.

    J'aime

  3. Un superbe poème sur un bel amour et sur la communion entre deux êtres qui s’aiment passionnément.
    On trouve au travers de ces vers un mélange d’amour, de tendresse, de passion et une certaine sensualité en particulier dans ce vers que je trouve superbe «J’aime quand tu dis « my louv’ à moi » Et que ta voix effleure ma peau ».
    Tout est presque dit dans ces quelques mots. Tu décris sans le dire tous les sens sont en éveil lors de réveil à deux : l’ouïe avec ces mots écoutés, l’odorat avec ces fragrances presque printanières, le regard quand tu décris la pupille de ses yeux, le toucher à diverses reprises et le goût avec l’arrivée du café.
    Et même si cet amour te semble fragile, il se trouve dans tes derniers vers une grande lueur d’espoir lorsque tu compares cet amour à la mer presque éternelle.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, tiens « SOlène en Ré », ça me parle. Cette page serait-elle visible ? Ou est-ce le hasard ?
      En fait, ce poème qui date de cet hiver, est réapparu dans mes notifs, parce que tout à l’heure vune dame l’a liké (?!)… Et comme j’aime ( le poème, entendons-nous bien)
      Quant à l’amour….

      Aimé par 1 personne

      1. Non, je n’ai pas vu de Solène en Ré ! Il y en a donc une quelque part !!! Il faudra m’en dire plus ! C’est le seul hasard qui a fonctionné !
        Tu as bien fait de le publier. Cela m’a permis d’en prendre connaissance !
        L’amour !!! Il s’agit bien de ces petits angelots fessus avec des arcs et des flèches qui s’amusent à nous viser ! Ou du plus beau moteur de l’humain ! Celui qui nous fait vibrer…

        Aimé par 1 personne

        1.  » Tout ce qu’elle voulait, c’est… VIBRER »…. ( Dans « L’orage ou la flûte, le blablablog. com », mon premier roman)
          Oui, sinon, c’est pour ça, du moins pour ceux qui ne l’ont pas vu, que j’ai remis ce poème à la une. Souvenirs, souvenirs !! Tout ce qui était avant le covid, parait si loin, déjà! Quel empêchement, mine de rien.
          Alors cette journée ? Tu nous raconteras sûrement tout ça demain.
          Toute belle soirée à toi, Régis.
          PS: le nom de la page, c’est  » SO en Ré » plus exactement ( Colonne de gauche)

          Aimé par 1 personne

        2. Pour l’heure je n’ai rien à raconter pour demain….
          Aïe, je suis mal !
          Je vais aller fouiner chez SO en Ré.
          Belle soirée Solène.

          J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s