J’ai fait l’amour avec l’océan s/ « Océan d’amour »


📌

La voix de la mer parle à l’âme. Le contact de la mer est sensuel, et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte. – Kate Chopin…. 

📌

J’ai trouvé la lune dans les profondeurs de la mer. – J.Y Cousteau, océanographe, scientifique….  

J’AI FAIT L’AMOUR AVEC L’ OCÉAN

Oui, moi qui ne pouvais pas m’endormir

ailleurs que dans tes bras

tous ces soirs de confinement sans toi

à  l’heure où mourait le soleil à l’horizon de nos vies

Je me consolais comme je pouvais dans le lit d’une autre voix

Celle aérienne d’un beau bizarre, orfèvre  du son

qui m’ éloignait du chagrin et de la contagion

En apnée dans un bleu sans fin

juste la musique, l’infini et nous

tour à  tour emportés par les vents et les  courants

C’était  à  chaque fois pareil: Je visais la lune

parce que je savais qu’on retomberait dans les étoiles

Et c’est comme ça qu’une nuit de pleine lune,

Alanguie sur un drap de sable

j’ai fait l’amour avec l’océan

SOlène

17/05/2020

Cest vraiment une grande jouissance de se laisser embarquer, de se laisser soulever. Il y a quelque chose d’incontrôlé, d’incontrôlable, et ça  glisse tout seul. Il n’y a plus de poids. Il n’y a plus de mental. Du coup, il y a des sensations qui ramènent  vraiment à la puissance sexuelle.  – Laurie Peschier-Pimont (« Sentiment océanique ») …

 

(Elle me prend les tripes cette chanson)

💻

MON ENVIE DE TOI

Les châteaux de sable sont effondrés

les traces de pas effacées

La plage, on n’a plus le droit d’y mettre les pieds

Sur le vieux port, les terrasses sont remplies

de tables vides, chaises empilées, parasols baissés

En ville, toutes les rues s’ ennuient comme en hiver

J’étais restée sur tes colères

un cri planté dans le coeur

le goût amer des larmes tombées dans le café noir

Mon envie de  toi, c’est le vent

qui, en diffusant ton odeur  sur mon oreiller de plumes

me l’a redonnée cette nuit, en rêve

Oubliés la distanciation et les gestes barrière

A moitié nue sur le drap baigné de lune

je t’ai dit « viens »… oui va…va

emporte-moi loin, bien loin dans la vague

Je veux tes caresses sur la peau

dans les flots tièdes

à fleur des mots

des mots de lumière

Mon envie de toi, ô mer

c’est le vent qui me l’a redonnée cette nuit, en rêve.

Mais oui, je sais, on n’est qu’en avril

trop tôt encore pour se découvrir d’un fil

Peut-être qu’en mai  au déconfinement,

je pourrai faire ce qui me plaît

SOlene

( Écrit  pendant le confinement)

Envie de larguer les amarres ? Pendant ces deux mois de confinement, ça m’a pris bien plus souvent qu’a mon tour.  Car le grand large c’est aussi ( et d’abord)  dans la tête  que ça  commence. Surtout  certains soirs…  où depuis le rebord d’une fenêtre, on laisse notre esprit divaguer, le regard perdu dans les nuages* (clic*). On se dit que ces mêmes nuages passent au même moment au dessus la mer, là-bas…. de l’autre côté des toits. Et c’est à  partir de là qu’une nouvelle histoire peut naître . Parce que l’ imaginaire, en fait, c’est le Grand large de la tête.

Je vous souhaite à  tous un agréable dimanche soir ainsi qu’un excellente semaine à  venir.

SOlène

#restezprudents

WHAT ELSE ? 

PREMIÈRE FOIS (1)

PREMIÈRE FOIS (2)

26 commentaires sur “J’ai fait l’amour avec l’océan s/ « Océan d’amour »

    1. Merci Alan. J’ai vu qu’il y avait de nouvelles publications sur ton blog. Je passerai lire et commenter tout cela demain lundi en fin d’aprem’.
      Ce soir j’imprime plus rien 😉
      Bonne soirée à toi.

      J'aime

  1. Je suis certain qu’un jour je pourrai découvrir l’océan de nouveau. Je le regarderai sous un autre angle avec des mois de frustrations accumulés qui vont s’effacer peu à peu sous les caresses de l’eau.
    Merci Solène ! Tes poèmes nous soignent…

    Aimé par 1 personne

  2. Il n’y a pas meilleur que l’océan pour se ressourcer et se refaire une santé.
    Merci Régis pour ton passage et tes mots en passant. J’ai lu ton dernier billet via Facebook. Je passerai demain lundi en fin de journée pour commenter sur le blog. Mais d’ores et déjà je peux te dire à propos de l’art, que c’est ce qui rend la vie bien plus supportable. A mon humble avis.
    Toute belle soirée à toi.
    PS: je partage ce billet sur face, mur et story, et dodo ! 😴

    J'aime

  3. Oh Solène, tes mots se collent sur les fibres de ma chair. En te lisant, une vague de souvenirs est venue caresser mon cœur . Ça me donne le désir de nager encore un instant avec lui dans cette mer bleue remplie de douces sensations. Tu as le don de réveiller nos sentiments les plus ardents et de nous faire voyager dans les mers les plus profondes de l’amour. Un gros merci Solène.♥️😘 bonne fin de journée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Ugeste.
      A l’heure où je te réponds, tu dois dormir. Ou peut-être pas encore. En tout cas pour nous de ce côté-ci de l’Atlantique, c’est déjà le matin. Une belle journée printanière se profile sur notre région qui peu à peu reprend des couleurs et commence à revivre…. Il est tôt, mais les p’tits oiseaux chantent et c’est bien agréable de boire un premier café en leur compagnie.
      Merci d’être passée et pour tes mots en passant.
      Bonne journée. Je t’embrasse.
      A bientôt

      😘❤🌹

      Aimé par 1 personne

  4. Comme tu l’écris si justement, le grand large commence dans la tête. Ce confinement semble t’avoir fait beaucoup réfléchir et a été une source indirecte d’inspiration.
    J’apprécie beaucoup le premier poème dans lequel tu combles une absence en imaginant être bercée par un autre grand amour : l’océan.
    Dans le second, on ressent un mélange de colère et de déception à la lecture de la description que tu donnes des rues vides et quasiment mortes de la ville. Cependant, au final mai arrive avec une légère pointe d’espoir.

    Aimé par 1 personne

    1. Alors… alors, que je t’explique Yann: le premier, en fait, raconte le 2e…. Tu me suis ? C’est la même histoire racontée différemment. Un ( le premier) écrit après le confinement, l’autre ( le deuxième, donc) écrit pendant. Mais non’, pas de colère, c’est juste que c’était angoissant par moments…. Personne n’a été préparé à ça…. Le soir, ou plutôt la nuit, j’écoutais Christophe…. Je m’endormais en l’écoutant. Et oui, la mer j’en rêvais. !

      Aimé par 1 personne

      1. En effet, quand on relit dans ce sens là, les textes prennent un autre sens. Je ne l’avais pas ressenti de la sorte avant que tu ne me préviennes.
        En moi, il y a eu tout de même une certaine colère de voir que les politiques et les grands spécialistes n’ont pas retenu les leçons des autres pandémies récentes. Une colère aussi de voir que nos politiques n’ont pas été fichus de gérer intelligemmemt les stocks de masques, gels et respirateurs.
        Encore plus en colère devant le fait qu’aucun politique ne tape du poing sur la table et ne taxent pas plus les actionnaires qui poussent les entreprises de grands labo pharmaceutiques à partir vers la Chine pour plus de profit.
        Sinon, ce ne fut pas l’angoisse car confiné, je l’ai été durant 6 ans dans un hôpital quand j’étais adolescent pour soigner une saleté de maladie de longue durée. Par contre, j’étais inquiet pour mon fils, mon épouse, mes frères et sœur.

        Aimé par 2 personnes

  5. Bonjour Ugeste.
    A l’heure où je te réponds, tu dois dormir. Ou peut-être pas encore. En tout cas pour nous de ce côté-ci de l’Atlantique, c’est déjà le matin. Une belle journée printanière se profile sur notre région qui peu à peu reprend des couleurs et commence à revivre…. Il est tôt, mais les p’tits oiseaux chantent et c’est bien agréable de boire un premier café en leur compagnie.
    Merci d’être passée et pour tes mots en passant.
    Bonne journée. Je t’embrasse.
    A bientôt

    J'aime

  6. Que c’est beau Solène! Un vertige qui fait du bien.
    Larguer les amarres, oui, combien de fois en ai-je rêvé en regardant la mer. Tout commence à l’intérieur de soi, c’est vrai et on peut faire de superbes voyages juste en regardant un ciel étoilé.
    Beau début de semaine et merci pour ce partage si riche.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci petite Marie ! 🙏
      Voilà un commentaire qui me touche. Ben oui, ça fait toujours plaisir de se sentir comprise.
      Tu vas bien ?
      Douce soirée à toi. A bientôt. ❤

      J'aime

  7. Oui le grand large il faut d’abord le faire dans la tête avant d’en profiter réellement . J’aime beaucoup tes deux textes Solène où l’océan personnalisé tient la vedette .
    Merci de ton passage sur mon blog
    Bonne journée
    Bises

    Aimé par 2 personnes

  8. Comme toi j’aime infiniment la mer (ici pas d’océan). L’eau est mon élément. Elle me ressource toujours ! Chez moi les plages sont de nouveau ouvertes et malgré le fait qu’il faille rester debout ce n’est que du bonheur. Merci de tes mots douce Solène qui résonnent en moi.
    Je t’embrasse tendrement. 😘❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Ma Kathy , je n’avais pas vu ton commentaire. Oui, l’eau fait un bien fou. Y compris celle de la douche. 😊Mais la mer, c’est le top du top. Nous, non plus, pas encore le droit de se baigner. Mais respirer à pleins poumons le grand air iodé et marcher pieds nus sur le sable, ça fait un bien fou.
      Je t’embrasse aussi. Tendresse. A bientôt,

      Aimé par 1 personne

  9. Coucou Solène,
    Je suis, nul doute, enraciné dans les terres d’Auvergne, un pied dans les monts du Sancy et l’autre dans la plaine de la petite Limagne, mais à la lecture de tes nostalgiques, belles et sensuelles poésies, j’ai, comme beaucoup d’entre nous, hâte de retrouver, avec le soleil d’été, l’océan et les plages de L’île de Noirmoutier… Merci Solène, pour tout ce que tu nous donnes et laissons-nous emporter par le courant… courant de l’amitié également ! Protège toi et prends bien soin de toi. Bisous.

    J'aime

  10. Le grand large se niche dans les replis de notre cerveau. Nous pouvons l’enfermer entre des murs que nous construisons, effet secondaire ou appât d’une mort lente, ou tout péter et respirer fort, découvrir, aller plus loin et s’offrir au monde. La vie en imaginaire ou pas. Respirer large et voir loin.
    Bonne soirée Solène.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s