TRIANGLE (S) AMOUREUX… Suivi par « JALOUSIE »


Bonjour à tous ! Comme vous le savez « Le monde de SOléne » vient de fêter ses 9 ans. Aussi, j’ai utilisé pratiquement tout l’espace autorisé (beaucoup de vidéos, photos, tout ça… ). Me voilà du coup obligée de déménager sur mon autre blog, « SOlénisez-vous » qui va donc devenir le principal. Raison pour laquelle, j’ai dû rebloguer cet article; pour vous montrer le chemin en attendant que les choses se mettent en route; Mais c’est la même maison, même thème, vous n’y serez donc pas dépaysés. Bon dimanche après-midi, ainsi qu’une excellente semaine à venir (pendant que j’y suis). A très bientôt !

Featured Image -- 29362

SOlénisez-vous

« L’air est plein du frisson des choses qui s’enfuient »….

Ré la blanche, samedi 26 octobre 2019

Mais quelles choses ? Là est la question. Ma question… L’ homme est là d’écrireEt la femme d’aimer… A moins que soit le contraire. Ou bien les deux en même temps. Des fois, on sait pas trop quoi, au juste…

Quelques vers qui vont et viennent dans ma tête. Ce sont ceux d’un poème de Baudelaire, Crépuscule du matin….

Tous les matins se ressemblent ou presque…Hier, c’était vendredi, j’écoutais Antoine Elie  1*, La Rose et l’armure en lisant Pour de vrai, le tout dernier poème de Cécile Coulon 2*….

Hier matin premier café au chaud à l’intérieur de l’appartement. Aujourd’hui dehors face à  un beau paysage de bord de mer….Cela  dit, je ne suis pas plus avancée aujourd’hui qu’hier.

Sur la table en bois du jardin…

Voir l’article original 1 066 mots de plus

16 réflexions sur “TRIANGLE (S) AMOUREUX… Suivi par « JALOUSIE »

  1. Neuf années de réalisations et une nouvelle étape dans la recherche de l’excellence sont louables. Quelle bonne lecture de poèmes. J’aime lire Cécile Coulon. Ses poèmes sont traduits en espagnol, il m’est donc facile de les suivre. « Je refuse d’être libre » sont des vers qui viennent avec beaucoup de sentiment: « Vous devez apprendre à oublier, comme vous apprenez à vivre … » Un bon dimanche.

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour Cathy.
      Oui, ces trois mouettes, une coïncidence amusante. Elles m’auront au moins inspiré une phrase du billet: la vie est un mystère qu’il faut vivre sans chercher à le comprendre.
      Et sinon, j’essaie de me déconnecter autant que possible. Aujourd’hui encore en dépit du temps incertain et de la grande marée. Les semaines sont dures en ce moment, journées pas assez longues. Pas évident d’avancer dans ce travail d’écriture avec le peu de temps dont je dispose.
      Pas évident, non plus, de devoir passer d’un blog à l’autre. Ça tombe mal en tout cas. Alors ce soir, je m’interroge… ?
      Bah, une bonne nuit là-dessus…. j’,y verrai peut-être plus clair demain.
      Et toi, tu vas bien ?
      Je t’embrasse chère Cathy. Douce soirée à toi, à très bientôt. Merci pour ton commentaire. 🙏😘❤
      Affectusement.

      Aimé par 1 personne

      1. « La vie est un mystère qu’il faut vivre sans chercher à la comprendre » … Tu as sans doute raison, moi je cherche à comprendre, toujours, au lieu de me laisser porter.
        Peut être faut il t’interroger, regarder en toi ce qui est important, allez voir les blogs des autres ou te recentrer sur toi et ton travail. Ce n’est qu’une question, toi seule en a la réponse.
        Moi je suis toujours aux prises avec cette tempête. Vais je dire, écrire, ce qui m’assaille et me fait mal ? Je ne le sais pas encore …
        je t’embrasse affectueusement.

        Aimé par 1 personne

        1. Ecris, Cathy. Il n’y a pas meilleure thérapie. L’important étant de crever l’abcès, pour que tout ce qui te fait mal sorte.
          Eh oui, se recentrer sur soi et sur l’essentiel. Le vital, si j’ose dire. Maintenant, cela ne m’empêchera pas de passer sur les blogs des personnes avec lesquelles j’ai pour habitude d’échanger. Continuer à poster dans les conditions actuelles me parait plus compliqué, et surtout cela n’est pas d’une grande importance. Et puis, je pense avoir le début de la solution. Cela dit ma grande priorité actuellement, c’est ce livre 3.
          J’espère de tout coeur que cette tempête va se calmer. Mais je sais que les plus grandes sont celles qui ont lieu à l’intérieur de nous. Les pires ( les plus douloureuses) sont les silencieuses.
          Alors oui, encore une fois, écris, Cathy. Écris, nous sommes là.
          Bien affectueusement ❤

          Aimé par 2 personnes

        2. Ah Cathy, je viens de réaliser: lorsque je parlais de passer d’un blog à l’autre, je voulais dire passer du blog « Le blog de SOlene » à « SOlènisez-vous ». Cela parait simple dans l’idée, mais avec Wordpres rien ne l’est. Bah, je vais attendre qq jours.

          Aimé par 1 personne

  2. A-t-on le choix ? Me demande, des fois. Mais oui, on a toujours le choix. 😉
    Merci Colette. Je t’embrasse, à bientôt ❤
    PS: ce qui est des moins faciles, c’est de devoir parfois sortir de sa zone de confort. Un inconfort passager !

    Aimé par 1 personne

  3. « SOLénisez-vous » dis-tu?
    je vais me DOriser et me REchauffiser ce MIdi, FAn du verbe SOLéniser et me LAisseriserai, porté par le SIlence DOrénavant.
    DO RÉ MI FA SOL LA SI DOoooooooooooooo
    J’extrapole. Mieux que ça il n’y a que Béru qui peut le faire. je suis en train de disjoncter. j’ai mal digéré mon couscous de midi.
    Le nouveau blog est novateur et déjà plein d’inspirations inspirantes… Ouf! Je commence à respirer. Bonne fin de soirée Solène. Bisous.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ah, Charef, mon cher ami poète 😊 Rheusement que tu es là pour me rendre mon sourire. Il commençait a s’éteindre. Un peu plus je me reveillais demain avec la même tronche de cake caca boudin que le paysage automnal tire en ce moment sous mes fenêtres tous les jours de semaine que Dieu fait, quand il faut d’abord songer à gagner son pain à la sueur de notre front.
      Merci à toi qui me redonne le sourire.
      Tu as fort, plus fort encore que le roquefort, c’est fort de café et ça rechauffe à l’intérieur. Du moment que ça m’empêche pas de dormir, car j’ai personne pour me chanter une berceuse. Même plus de bruit des vagues et la presence de la mer ( j’ai bien dit la mer à défaut de la mèrE) pour me tranquilliser….
      Do Ré Mi Fa Sol La Si…. Do Mi Do Ré ( Ré me manque déjà) La Si Do… dodo ! Belle nuit à toi, bisous, à demain.

      Aimé par 1 personne

  4. Le souvenir d’une visite guidée à Genève. J’avais 12 ans. J’étais en colonie à Megève. j’étais amoureux de ma monitrice. Merci de m’avoir permis d’évoquer ce souvenir Solène. Douce soirée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s