C’est quoi l’amour ? (1) … Suivi par « À quoi ça sert l’amour »


Euh… quand pourtant, à 7:31 du matin je rallume mon portable et que je lis ce SMS, « Il est 0 h 09 mn et je te souhaite une bonne journée, SOlène », j’avoue que j’suis dans l’incapacité totale de répondre à cette question, « c’est quoi l’amour ? ».

Faudrait  peut-être demander ça aux anciens..

🤔

« L’amour, c’est donner ce qu’on n’a pas à  quelqu’un qui n’en veut pas. » – Lacan… 

 

Bonjour vous autres !

Envie, tout comme moi,  de mettre un mot sur un sentiment qui vous échappe ?

 « Le dictionnaire des émotions » de Tiffany Watt Smith (paru hier chez Zulma) qui mêle une pensée à la fois scientifique, philosophique et littéraire, est avant tout un livre sur l’ambiguïté, et dans lequel l’historienne de la culture parle de l’amour en insistant sur la difficulté de le dire en dépit de très nombreuses tentatives littéraires ou philosophiques, justement.  Elle parle également  de l’amour courtois « à l’origine de bon nombre de nos codes amoureux », des troubadours qui « chantaient leur désir ardent pour des êtres inaccessibles », alors que parfois un soupir l’exprimait beaucoup mieux ( « Coeur qui soupire n’a pas ce qu’il désire » qu’elle disait ma grand-mère)… Bref,

Ce qu’on n’a pas, ce qu’on n’est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l’amour. – Platon, Le banquet…. 

Ce qui ramène à Lacan. « Mais encore ? », me demanderez-vous. Ce à  quoi je vous répondrai : le coeur a ses raisons, alors la suite au prochain numéro.

En attendant, on écoute À quoi ça sert l’amour ? (Bonne question !)…

🎧

Oui bon, je suis pas du tout sûre d’être plus avancée à midi que ce matin à l’heure de mon premier café, mais ce que je peux vous dire à propos,  c’est  qu’une exposition sur l’amour vient de s’ouvrir au Palais de la découverte:

Avenue Franklin Delano Roosevelt

75008 – PARIS

Tel : 01 56 43 20 20

DE L’AMOUR

Jusqu’au 30 août  2020

Conférences que reste-t-il de nos amours ?

Cliquer ICI *

Par ailleurs l’hebdomadaire Le 1* partenaire de l’exposition est consacré  à  ce sujet qui a déjà tant fait et fera encore et toujours beaucoup couler d’encre.

Bon week-end  à  toutes et à  tous !

A bientôt

SOlène

De William Somerset Maughan, Servitude humaine…

40 réflexions sur “C’est quoi l’amour ? (1) … Suivi par « À quoi ça sert l’amour »

  1. C’esr quoi l’amour ? C’est quand je vois un de mes enfants, que mon coeur bat si vite de peur de le perdre, c’est cet émerveillement, cette chaleur que je ressens de cet être qui est un peu de moi, auquel je tiens plus que moi… L’amour c’est quand tu vas rencontrer ton amoureux, que déjà tu as le sourire rien que de penser à ses bras, parce que ses bras là sont faits pour toi, et quand tu le vois, ce bonheur qui t’envahit juste dans un regard, qui te remplit de grâce. L’amour c’est quand je me pose, que je me connecte à l’univers et que je sais qu’il y a ce coeur qui bat en moi, plus grand que toutes les haines, que toutes les guerres qui m’emplit de gratitude pour la vie, parce que l’amour existe bien en chacun de nous, il suffit de l’écouter … Bises Solène.

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour Cathy.
      Et oui, bonne réponse. Mais si j’ai été aussi embarrassée pour répondre à cette question, c’est parce que l’amour est un très très vaste sujet.
      En français, déjà, pour l’amour, nous ne disposons que d’un mot, alors qu’en grec, il se définit par quatre mots: ÉROS, le désir, la passion charnelle, STORGÉ, l’amour familial, AGAPÉ, l’amour désintéressé et PHILIA, l’amitié, le lien social….
      Tu as tout bon, car dans les quatre cas, les émotions et sentiments sont véhiculés par les mêmes molécules, déclenchent les mêmes secrétions d’hormones en empruntant les mêmes circuits neuronaux… Mais moi, c’est Eros qui m’intrigue… Un sacré mystère !
      😊
      Des gros bisous et une très belle soirée à toi. Et bien sûr, tout grand MERCI pour ta lecture et ton commentaire. A très bientôt ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Eros, qui est le désir charnel, pour moi ce n’est pas de l’amour, enfin pas vraiment … C’est de la chimie organique, c’est notre part animale, nous sommes un composé de cela aussi ! Ce sont des phéromones, la libération de ces hormones qui crée cette attirance du mâle vers la femelle, ceci dit avec tout le respect que je porte aux animaux 😉
        Gros bisous et à bientôt 😘

        Aimé par 1 personne

  2. La plupart du temps, l’amour nous choisit avant même qu’on ne le sache. L’amour suppose un grand dévouement, sans pour autant en arriver à une perte d’identité. Aimer, c’est partager, apprendre et découvrir…
    L’amour peut se nicher là où on s’attend le moins à le trouver ma petite Soso !

    « Vous ne connaîtrez le vrai sens de l’amour que lorsque, sans préjugés ni guides, ce sera lui qui vous l’apprendra. »

    Des bisous Soso et bon WE.

    Aimé par 3 personnes

    1. Et en plus, il se pointe toujours quand ne l’attend pas. Quand on pense ne pas avoir besoin de lui.
      Mais peut-on le refuser ? Aller contre ? Se raisonner ?
      Quant au « vrai sens de l’amour »… c’est la même question que pour la vie: est-ce qu’il y a un sens ?
      Je crois que j’suis comme Mélie: des moments où je me pose trop de questions.
      Des bisous et un bon week-end à toi aussi, mon ami Tony. A bientôt !

      J'aime

  3. L’amour, on a disserté sur le sujet, on a cherché à le définir mais je crois que l’amour ne se définit pas, il se vit. Intensément.
    L’amour c’est pour moi cette vibration, cet élan qui me pousse vers l’autre, l’amour est dans un regard, un battement de cil, dans un sourire, une main qui se pose sur une main, sur un coeur, une communion avec l’univers.
    On nous a apprit que l’amour ça faisait mal. Je pense que si ça fait mal ce n’est pas véritablement de l’amour.
    L’amour c’est aussi accueillir, partager…
    C’est un essentiel, l’essence de tout être et de toute chose…

    J’irai sûrement voir cette exposition. Merci SOlène et très beau weekend à toi.
    Au plaisir.

    Aimé par 3 personnes

    1. Bonsoir Marie ,
      Avant merci et pour ta lecture et ton commentaire. Comme je viens de répondre à Cathy, en fait, moi, c’est Eros qui m’intrigue…
      Je suis en pleine interrogation sur la nature des sentiments que l’on peut éprouver parfois… est-ce de l’amour ? Pourquoi, comment, ça nous arrive. Et puis il ce mythe de l’amour, l’amour tel qu’on le lit dans les livres; l’amour dans les pièces de théâtres, à l’opéra… les âmes soeurs; l’amour passion, absolu ( à la fois charnel et spirituel, enfin tout ça quoi… Et puis l’illusion et la désillusion… parce qu’on le veuille ou non, ça nous tombe dessus un jour ou l’autre. L’amour gouverne nos vies, on échappe difficilement à sa toute puissance. Et si il source de bonheur, il est aussi la cause de grosses déceptions et des pires souffrances.
      En tout cas si tu as l’occasion d’aller voir cette exposition, c’est super. Un bout de voile qui se lève sur ce grand mystère universel. C’est jusqu’au mois d’août 2020, ça laisse le temps et je pense que j’irai aussi
      Très belle soirée de vendredi à toi. J’aurai bien l’occasion de passer sur ton blog, ce week-end. A bientôt, donc.
      Amitiés

      Aimé par 1 personne

  4. Je crois que depuis que l’humanité existe se pose la question de qu’est-ce que l’amour, et qu’aucune réponse satisfaisante ou définitive n’a jamais été apportée.
    Déjà, dans les légendes antiques, l’amour fait souffrir l’homme ou la femme dès qu’il y a séparation, je pense par exemple au mythe d’Orphée, mais les exemples sont innombrables. Dans la mythologie nordique (reprise par Wagner dans la tétralogie), c’est en abandonnant l’amour (humain) que l’homme conquiert le pouvoir (mais encore remplace-t-il cet amour humain par l’amour de l’or ou l’amour du pouvoir).
    Je crains donc de ne pas pouvoir répondre à ta question.
    Reste ta

    Aimé par 1 personne

  5. Bah, ça me va, pour un qui craint de ne pas pouvoir répondre à ma question
    Et quoi que ! Tu aurais pu peut-être me dire que… Euh non, peut-être pas. En revanche, bien sûr si te réfères aux légendes antiques, au mythe d’Orphée, ça craint. C’est comme dans les Opéras, pas d’histoires d’amour sans souffrances, trahisons…
    Merci Jean-Louis et pour ta lecture et pour ton commentaire à toi aussi.
    Reste comme tu dis la citation de William Somertet Maugham. 😊

    Aimé par 2 personnes

  6. Difficile question Solène ! l’amour individuel est un ressenti que personne je pense ne peut exprimer de la même façon….
    l’Aamour universel est une sorte de quête du Graal que peu d’entre nous parviennent à atteindre. Amma peut-être actuellement….
    sinon, en poésie pure peut-être un semblant d’explication que nous transmet Mouloudji (pourquoi ai-je pensé à cette chanson d’un chanteur que je ne pratique pas vraiment???? le mystère de l’Amour 😉 )

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, merci Gibulène, pour ce lien. Je vais ecouter monsieur Mouloudji dès que possible, quand je serai sur mon ordi. Pour l’heure avec mon Smartphone ( pas encore compris pourquoi), je n’ai pas accès aux liens qui sont en commentaires.
      Et sinon, tu me parles d’amour universel, du graal, et j’ai pensé à mère Theresa qui, elle, disait qu’elle avait tellement d’amour à donner que c’etait trop pour un seule personne. Alors plutôt que n’aimer qu’un homme, elle aimait tous les humains. Beau.
      Gros bisous à toi, douce soirée et à très bientôt sur ton blog. ❤

      Aimé par 1 personne

      1. oui l’amour universel, quelques êtres d’exception en sont capables : L’Abbé Pierre, Mère Théréa, Amma, Soeur Emmanuelle…. avant eux françois d’Assise,
        de belles âmes capables de s’oublier pour les autres…………… nous sommes loin du compte 😦

        Aimé par 1 personne

  7. A quoi ça sert l’amour ?
    A rien ! A rien du tout ! 😊
    A pleurer peut-être ?
    A vivre le quotidien un peu mieux… ?
    A trouver du sens à un quotidien qui s’effrite avec l’âge de nos artères…
    Bises Solène 😊
    Belle journée
    Amities
    John

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que des fois, on s’en passerait bien.
      Pleurer, pourquoi pas, mais de joie, alors. Si si, ça se peut. Ça m’est arrivé, et y’a pas longtemps, les larmes de bonheur qui montent.
      Et oui, c’est le soleil du quotidien ( quand il n’y en n’a pas dehors), ça fait chaud au coeur….
      Bisous John, et à tres très bientôt. Au plaisir de te lire.

      J'aime

        1. C’est certain Solène, sinon pas d’émotions, pas de sentiments, pas d’empathie, pas de reconnaissance de l’altérité. L’amour c’est le trait commun à tout cela et se cache aussi parfois derrière les mots que l’on écrit parce qu’il sait aussi être pudique. 😊

          Aimé par 1 personne

    1. Pareil que toi, Frédéric: je ne m’imagine pas sans aimer.
      En revanche, souffrir, j’ai donné pendant deux ans. Je sais maintenant ce que c’est d’être déçue…. la trahison tt ça. Je me suis blindée. Pour autant, et heureusement, tous les hommes ne sont pas à mettre dans le même sac. Les femmes non plus, d’ailleurs. On ne doit surtout pas faire payer l’addition à celle ou celui qui ne nous a rien fait de mal et qui nous aime.
      Enfin bref !
      Ce que tu me dis, me rappelle une phrase de Camus qui dit (en gros) que c’est terrible de ne pas être aimé, mais pire encore de ne pas aimer.
      De toute façon, je ne conçois pas une histoire d’amour sans réciprocité.
      Belle soirée à toi aussi, cher Frédéric. Bisous et à très très bientôt !

      Aimé par 1 personne

      1. La pire des souffrances est celle de ne plus pouvoir aimer.. Oui je te rejoins totalement Solène. La vie est belle malgré les épreuves et il est vrai qu’en matière d’amour j’ai connu un épisode de relation toxique, de dépendance qui m’a fait très mal il y a quelques années. Mais aujourd’hui, je suis à nouveau prêt à faire confiance, à oser aimer à nouveau. C’est tout un cheminement. Les lectures m’ont beaucoup aidées dans ces moments difficiles. Alors aimons les personnes qui le mérite. Je te souhaite un excellent weekend ma chère Solène ! Bisous bretons et @très vite 😊

        J'aime

  8. Bonsoir Solène, comme tu le soulignes, c’est très vaste l’amour!
    L’amour c’est aider une petite dame à traverser la rue quand il y a trop de voitures.
    L’amour c’est aider son prochain sans rien attendre en retour.
    L’amour ce sont des petits actes de la vie quotidienne pour aider son prochain.
    L’amour c’est laisser faire son enfant majeur vivre sa vie (sans danger pour lui-même et autrui) même si on est pas d’accord!
    L’amour c’est d’accepter que nos enfants ne nous appartiennent pas (j’assume cette phrase)
    L’amour c’est d’accepter les différences d’opinion entre frères et sœurs.
    Et l’amour entre un homme et une femme, cela a été abordé plus haut, on a tous besoin d’amour!
    Bonne soirée Solène ツ

    Aimé par 1 personne

    1. Eh bien, Stéphane, je n’avais pas vu ton commentaire Et cela aurait été dommage si je l’avais manqué.
      D’accord avec toi sur toute la ligne. L’amour au quotidien, pour son prochain et pour les siens. Et non, on ne fait pas des enfants pour en faire nos « choses », ils ne nous appartiennent pas. Seul leur bonheur doit compter. J’y ai bien réfléchi, tu sais.
      Pareil entre frère et soeur, j’y étais confrontée ce week-end à cette divergence d’opinions. Ce qui n’empêche ni la complicité ni l’affection.
      Cela dit, rien de plus facile et évident que d’aimer ses enfants et un frère ou une soeur, je trouve.
      Bonne soirée, Stephane. A bientot

      Aimé par 1 personne

  9. La définition donnée par Lacan me déplait fortement. A le lire, l’amour est quelque chose de vide qui n’apporte rien. Je préfère de très loin la citation de Platon qui se rapproche de ce que j’en pense. Pour moi, l’Amour c’est avant tout une rencontre de deux esprits, deux cœurs qui d’instinct se reconnaissent, savent qu’ils sont faits l’un pour l’autre.
    Cette rencontre, ce besoin d’aller l’un vers l’autre, ce grand chambardement qui se produit en nous à ce moment ne s’explique pas.
    Certains essaient de l’expliquer par une réaction chimique entre des cellules de deux corps, de deux êtres qui se rencontrent. Cela manque totalement de romantisme et se de sentiments. De plus, j’aimerais savoir comment ces chercheurs azimutés peuvent expliquer que deux personnes dont seuls les regards se croisent peuvent avoir des cellules qui réagissent chimiquement alors qu’il n’y a eu aucun attouchement.
    Avant de nous sortir ces âneries, ces messieurs devraient lire les textes d’Aragon qui sont sans doute les plus beaux écrits sur l’Amour. D’ailleurs l’Amour a été décrit et très bien écrit par des hommes et des femmes qui l’ont connu, ont aimé passionnément et savaient de qui ils parlaient. Ce fut le cas du grand Victor Hugo qui écrivait «La vie est une fleur, l’amour en est le miel ».Jacques Prévert a su lui aussi le décrire de fort jolie façon en écrivant «Il n’y a pas six ou sept merveilles dans le monde ; Il n’y en a qu’une : c’est l’amour» tandis que Mère Teresa disait que le sentiment de ne pas être aimé est la plus grande des pauvretés.
    Pour moi l’Amour est folie, passion, grands bonheur, multiples joies et de nombreux échanges partagés dans la complicité. Bien sûr l’Amour peut devenir soudain rupture, tristesse, chagrin qui semble infini mais qui petit à petit laisse la place à des souvenirs qui viennent embellir notre mémoire. Un amour qui parfois n’est pas toujours unique car notre cœur est toujours prêt à l’accueillir et que nous même sommes toujours prêts à aimer quand un vide n’était pas comblé et qu’un nouvel amour qui se présente est là au bon moment pour embellir de nouveau notre vie.
    Si on écoute bien la chanson de Piaf qu’elle entonne avec Théo Sarapo, on constate que la chanteuse passe fort bien revue ce qu’est l’amour, ce qu’il nous apporte, nous enlève et nous offre. Mais, d’après la môme Piaf, il est éternel et que sans lui dans la vie, on n’est rien.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Yann’ Un tout grand MERCI pour tes commentaires. J’ai été déconnectée tout le week-end ( en famille). Et il se fait déjà tard, alors je me garde tout ça pour demain matin avec mon premier café.
      Bisous, belle et douce nuit. A très bientôt, donc. Au plaisir de te lire.

      J'aime

        1. Mais si, pourtant. J’aime beaucoup les articles, « Je me prends pour ».
          Et c’est peut-être justement parce qu’ils sont excellents que je me retrouve sinon sans voix, mais sans mots.

          J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s