WHEREVER I GO ( où que j’aille)….


🚘

Un voyage de 1000 lieues commence toujours par un premier pas.  – Lao Tseu…

On the road…. portable éteint le trois quart du temps, et rangé dans le sac de voyage pour réapprendre à  vivre sans le plus possible ( le but étant de se libérer  de certaines mauvaises habitudes, dont celle-ci); réapprendre le bonheur qui n’est pas d’avoir ( posséder), mais d’être… et bel et bien dans les choses simples de la vie, et au contact de la nature… au coeur  même de la nature, la nature au coeur… Le sentiment de bonheur,(tout comme, d’ailleurs, la connexion à la joie et au plaisir), ça ne nous tombe pas du ciel comme ça,  tout cuit,  c’est  en nous, en nous seul,  que nous le trouvons, dans notre façon d’être et de penser. Il vient de nos propres actions lorsque penser, dire et faire  sont en corrélation.  Alors -chuuut, vous ne m’avez pas vue, je passe juste incognito, mettre de la musique et quelques photos…

🎼

 🎧

Duo Mark Knopfler and Ruth Moody,  Wherever I Go est un des titres de ma play list.  J’aime beaucoup, et je vous invite à l’écouter…. Aussi pour ceux qui ne parlent pas anglais je mets la traduction des paroles en français. Bonne écoute et belle journée à  tous.

Coeurdialement

SOlène

🌹

Maybe I’m bound to wander

From one place to the next

Heaven knows why

But in the wild blue yonder

Your star is fixed in my sky

Traduction:

Peut-être suis-je destiné à errer

D’un endroit à l’autre

Le ciel sait pourquoi

Mais dans ce lieu céleste sauvage

Ton étoile est fixée dans mon ciel

 

 

There’s a place in my heart

Though we’re far apart

May you always know

No matter how long since I saw you

I’ll keep a flame there for you

Wherever I go

Il y a un endroit dans mon cœur

Même si on est éloignés

Puisses-tu toujours savoir

Peu importe depuis combien de temps je ne t’ai pas vu

J’y garderai la flamme pour toi

Où que j’aille

They’re looking to close up in here

They’re pulling down the blinds

But they’ll let you stay awhile

They’re not going to mind

Ils veulent fermer

Ils descendent les stores

Mais ils te laissent rester un peu

Ils ne te dérangeront pas

Now I’ve got to leave you, brother

So this round’s mine

Here’s looking at you, anyhow

You can go on and have another

They won’t call time

I’m going to say my goodbyes now

A présent je dois te quitter, frère

Donc cette tournée est pour moi

En tout cas il te regarde

Tu peux y aller et en boire un autre

Ils ne préviendront pas de la fermeture

Je vais dire au revoir maintenant

There’s a place in my heart

Though we’re far apart

May you always know

No matter how long since I saw you

I’ll keep a flame there for you

Wherever I go

Il y a un endroit dans mon cœur

Même si on est éloignés

Puisses-tu toujours savoir

Peu importe depuis combien de temps je ne t’ai pas vu

J’y garderai la flamme pour toi

Où que j’aille

« Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c’est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d’or. Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé… » -Antoine de Saint Exupéry, Le petit prince….

BELLE SUISSE ( diaporama)

Montagnes et pics rocheux abrupts, sources cristallines, lacs miroitants, vallées paisibles, villages pittoresques…. plein les yeux !

🇨🇭

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On n’oublie pas ce qu’on veut oublier, c’est le reste qu’on oublie.

Boris Vian

WHAT ELSE?

Un soir et tant d’autres…*

(Clic*)

Et revenir à Neuch’ quelques jours….

Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était, aie confiance en ce qui sera. – Bouddha…. 

30 réflexions sur “WHEREVER I GO ( où que j’aille)….

    1. Merci. 😊
      Oh que oui, ça fait du bien d’oublier un peu le portable. Et quoi que, ce n’est pas si facile, cause de l’appareil photos qui est incorporé. Mais bon, on évite Facebook, WordPress, Gmail, Yahoo tout ça, et le tour est joué. Il n’y a plus qu’à rester connecté avec mère nature.
      Bon week-end et à très bientôt, j’espère, pour de nouveaux échanges sur nos blogs respectifs.

      Aimé par 1 personne

  1. Superbe titre musical pour un bien beau billet, plein de philosophie.
    Revenir à la nature, à l’essentiel, quel beau programme !
    Je te souhaite une très bonne semaine (déjà bien entamée) dans ces montagnes de Suisse que tu aimes tant, SOlène.

    J'aime

    1. Bah, toi, qui me connais quand même ( assez) bien, cette philosophie ne doit pas t’etonner plus que ça. Quand je ne lis pas Despentes, alors, oui, dès fois, je peux me montrer très philosophe 🤣
      Trêve de lol, promis, je passe sur ton « blogue » ce « ouikend ». Ça me fera deux billets à lire au lieu d’un, et plein d’air d’opéra à écouter…. 🎼 L’amour est enfant de bohème…. ( chanté, alors bouche-toi les oreilles)….

      Aimé par 1 personne

    1. C’est en tout cas, ce que j’ai trouvé de plus efficace pour faire le nettoyage par le vide dans ma tete. In my heart, c’est une autre histoire, another story 😊
      Merci Stephane d’être passé et pour ton commentaire. Oui ce duo musical est excellent. J’adore. Et pas d’hier. Il date de plus de deux ans, déjà.
      A très bientôt sur ton blog.

      Aimé par 1 personne

  2. Kerouac à été l’initiateur du mouvement  » On the Road » . Mais il a compris dans le roman la nouvelle Le Vagabond américain en voix de disparition que la libérte de cheminer à sa guise était terminée. Quel désespoir.

    Aimé par 1 personne

  3. Je l’ai fait aussi de partir sur les chemins, sac au dos et portable loin des mains … C’est un vrai bonheur, non seulement la connexion à la nature mais aussi ce sentiment d’être vrai et libre des contraintes ordinaires … Régale toi bien belle Solène ! Je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    1. Re-coucou, ma chère Cathy.
      Que c’est vrai ce que tu écris ! D’ailleurs, c’est bien simple, c’est comme ça, en pleine nature, au beau milieu de nulle part, ou même en haut sur les montagnes à respirer le grantair pas pollué, que je me sens le plus moi-même. Vraiment moi-même. Et en paix avec la terre entière.
      Bon, ça me fait le même effet au bord de l’Atlantique. Car je suis les deux, mer et montagnes…. comme je suis chien et chat… Été et hiver…. printemps et automne…. Oui, les deux mon capitaine ! Ça a l’air de rien, mais ça veut dire beaucoup. Ombre et lumière….
      Des gros bisous, ma miss et à très très bientôt !

      Aimé par 1 personne

      1. Yes!. ahhhh Oui! 🙂 I love that song but I love your travel pictures as well. I have small travel sectional my blog and wanted to do more with that. But I love traveling and seeing other parts of the world, seeing other cultures and other people different from me. Have the best weekend

        J'aime

  4. Comme je te comprends ! Durant plus de 15 ans, j’ai pratiqué le camping et j’emportais avec moi le réchauffe-gaz, une lampe pour la tente, un duvet, un transistor avec des cassettes de Yves Simon, Brel, Brassens, Félix Leclerc, Malicorne, Tri Yann, les Beatles et quelques autres.
    Je voyageais en auto-stop et j’ai pu camper aux quatre coins de la France ainsi qu’en Irlande, en Suisse, en Allemagne ou en Ecosse.
    Ce retour à la terre, ce calme, étaient des moments durant lequel je profitais à fond de la nature environnante et de ses bruits, surtout ceux de la nuit.
    Tout comme toi, durant ces instant, j’étais déconnecté de tout, je goûtais aux plaisirs simples d’aller me balader, écouter la vie environnante, sentir la nature avec un plaisir non dissimulé. En ces instants privilégiés, je faisais corps avec la mère nature, avec notre terre nourricière et me fondais en elle, prêt à échanger mes sentiments avec cette nature.
    En te lisant, je sens que tu dois être proche de ce que ressentais à cette époque bénie.
    J’ai écouté Knopfler et Ruth Moody qui était passée en première partie de ses concerts voici trois ans, une chanteuse avec une voix magnifique et un toucher de guitare qui lui a permis de faire un duo avec Mark qui l’a prise sous son aile.
    Ce morceau est sublime et leurs deux voix s’accordent parfaitement dans ce morceau très knopflerien, bluesy, tout en douceur, en coolitude avec ce jeu de guitare reposant propre à ce guitariste de génie.
    Sinon, la suite de ma découverte de Montréal est sur mon blog. Lorsque tu le liras, tu pourras peut être retrouver quelques sensations ressenties dans cette ville assez surprenante.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui oui, mon cher Yann. Je vais passer lire la suite de ce sejour à Montréal. Je me rejouis de vous y retrouver tous les quatre. En esperant que votre logeuse vous ait lâché un peu les baskets. 😉
      Et sinon, effectivement, au coeur de la nature, la nature au coeur…. c’est que du bonheur. C’est ça la vie…. un miracle quotidien, à l’image de ces magniques fleurs sauvages qui poussent entre les roches… Ce qui me laisse aussi songeuse qu’admirative devant tant de beauté. Tu as vu cette fleur toute seule, cette belle solitude ? Elle me conforte dans ma sauvagerie.
      Gros gros bisous et merci, tout grand MERCI pour ton généreux commentaire. A très vite sur ton blog !

      J'aime

      1. Si je laisse des commentaires si généreux c’est parce que ton sujet m’interpelle. Je le laisse aussi pour que la jolie fleur que tu es devienne un peu moins sauvage et soit un peu apprivoisée.

        Aimé par 1 personne

  5. Magnifique balade que tu nous proposes ma Solène adorée😉
    Profite bien de la nature, du bon air et de tous ces bienfaits, je te souhaite une excellente journée, gros gros bisous tendres ma Solène d’amour 😘❤💚💙

    Aimé par 1 personne

    1. Tout le plaisir est pour moi, mon Pitou. Tu dois t’en douter 😉
      Merci à toi d’etre passé et pour ton commentaire.
      Gros gros bisous à toi et aux filles. Mégane est en vacances, non ?
      😘💋❤🌹

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s