LE TOURBILLON DE LA VIE (En hommage à Jeanne Moreau)


Photo à la une : Jeanne Moreau sur le tournage de Jules et Jim….

 

J’ai, messieurs, grande crainte des personnes qui ne savent pas rire. J’ai toujours aimé ces fous rires, qui montrent l’âme grande ouverte.~

Jean Cocteau

 

 

www.kizoa.com_20620831_10214197957402339_7701614169515875340_n_2

 

Pour SOlène qui a toujours aimé cette chanson….

 

Elle avait des bagues à chaque doigt,
Des tas de bracelets autour des poignets,
Et puis elle chantait avec une voix
Qui, sitôt, m’enjôla.

Elle avait des yeux, des yeux d’opale,
Qui me fascinaient, qui me fascinaient.
Y avait l’ovale de son visage pâle
De femme fatale qui m’fut fatale
De femme fatale qui m’fut fatale

On s’est connu, on s’est reconnu,
On s’est perdu de vue, on s’est r’perdu d’vue
On s’est retrouvé, on s’est réchauffé,
Puis on s’est séparé.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l’tourbillon de la vie
Je l’ai revue un soir, aïe, aïe, aïe,
Ça fait déjà un fameux bail

Ça fait déjà un fameux bail

Au son des banjos je l’ai reconnue.
Ce curieux sourire qui m’avait tant plu.
Sa voix si fatale, son beau visage pâle
M’émurent plus que jamais.

Je me suis soûlé en l’écoutant.
L’alcool fait oublier le temps.
Je me suis réveillé en sentant
Des baisers sur mon front brûlant
Des baisers sur mon front brûlant

On s’est connu, on s’est reconnu.
On s’est perdu de vue, on s’est r’perdu de vue
On s’est retrouvé, on s’est séparé.
Puis on s’est réchauffé.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l’tourbillon de la vie.
Je l’ai revue un soir ah ! là là
Elle est retombée dans mes bras.
Elle est retombée dans mes bras.

Quand on s’est connu,
Quand on s’est reconnu,
Pourquoi s’perdre de vue,
Se reperdre de vue ?

Quand on s’est retrouvé,
Quand on s’est réchauffé,
Pourquoi se séparer ?

Alors tous deux on est reparti
Dans le tourbillon de la vie
On a continué à tourner
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.
Tous les deux enlacés.

 

20525619_10214211579902893_2230215530872951435_n

 

 

Et la vie elle-même m’a confié ce secret : « Vois, dit-elle, je suis ce qui doit toujours se surmonter soi-même ». –Nietzsche….

Très très belle journée à toutes et à tous, à bientôt!

 

L’équipe du monde de SOlène sur Facebook

 

WHAT ELSE?

Pour les pages et articles protégés, il suffit de demander le mot de passe:

zelie.angel@hotmail.fr

ou

solenev79@gmail.com

 

Publicités

11 commentaires sur « LE TOURBILLON DE LA VIE (En hommage à Jeanne Moreau) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s