Et autant en emporte le temps! (2), suivi de « Sign of the time »….


 

La vague est légère, l’instant fragile. Rien ne fuit d’un pas plus léger que le temps. Demain est déjà là, et pourtant hier respire encore

Pierre Bayenet (2017)*

 

 

 

Au fil de toutes ces années passées à collectionner les mots, j’ai constaté une chose : on peut très souvent dire combien une personne en aime une autre à la façon dont elle prononce son nom. Je crois que c’est un des meilleurs sentiments au monde, lorsqu’on sait que son nom est en sécurité dans la bouche de quelqu’un d’autre ; lorsqu’on sait qu’il ne le criera jamais comme un juron, mais le prononcera ou le chuchotera comme un  » Il était une fois ».
Natalie Lloyd (Les mots bleus de Félicie)

 

Bouteille à la mer (Message In the Bottle)….

« Le livre est resté ouvert à la page
Où tu ‘avais écrit un ‘je t’aime’
Sur chaque lettre ,
Mes yeux se ferment
Surprenant mon coeur qui se promène
S’en allant relire cet … »Il était une fois »
Il était une fois un Il…
Il était une fois une Elle…
Et elle s’envola,… »
P.B. – ‘IL était une fois’ – 06/2017

 

Afficher l'image d'origine

 

« Je garde tous nos baisers. Je garde les heures où on ne faisait rien. Je garde les jours où je ne te voyais pas et où tu me manquais. Je garde toute cette vie future  que nous ne partagerons pas. Je la garde pour moi, elle sera comme un éclat de blessure  vivant qui tous les jours me rappellera  combien nous nous sommes aimés… »

 

La solitude c’est écouter le vent et ne pouvoir le raconter a personne – Jim Morisson…

 

Il faut laisser le passé se dissoudre et s’en aller avec le vent –Henning Menkel….

 

 

 

Tu dois vivre dans le présent

Te lancer au devant de chaque vague

Trouver ton éternité à chaque instant

Henry David Thoreau

 

 

Oui mais Elle l’a, Elle l’a… ce petit truc que les autres n’ont pas…

Parfois Elle débranche tout pour être libre dans sa tête …puis évidemment… elle écrit ses messages personnels… ses déclarations…quelques mots d’amour…

La petite libellule de nuit

Ludivine*

 

 

Just stop your crying, it’s a sign of the times
Arrête simplement de pleurer, c’est un signe de l’époque
Welcome to the final show
Bienvenue au spectacle final
Hope you’re wearing your best clothes
J’espère que tu t’es habillée de tes meilleurs habits
You can’t bribe the door on your way to the sky
Tu ne peux pas soudoyer la porte sur la route du ciel
You look pretty good down here
Tu es plutôt belle ici bas
But you ain’t really good
Mais tu n’es pas vraiment bonne

 

Pré-refrain :
We never learn, we been here before
On n’apprend jamais, on s’est déjà retrouvés dans cette situation
Why are we always stuck and running from
Pourquoi sommes nous toujours coincés, échappant aux
The bullets? The bullets?
Aux balles ? Aux balles ?
We never learn, we been here before
On n’apprend jamais, on s’est déjà retrouvés dans cette situation
Why are we always stuck and running from
Pourquoi sommes nous toujours coincés, échappant aux
The bullets? The bullets?
Aux balles ? Aux balles ?

Refrain : 
Just stop your crying, it’s a sign of the times
Arrête simplement de pleurer, c’est un signe de l’époque
We gotta get away from here
On doit s’en aller d’ici
We gotta get away from here
On doit s’en aller d’ici
Just stop your crying, it’ll be alright
Arrête simplement de pleurer, ça va aller
They told me that the end is near
Ils m’ont dit que la fin est proche
We gotta get away from here
On doit s’en aller d’ici

Couplet 2 :
Just stop your crying, have the time of your life
Arrête simplement de pleurer, aie le meilleur moment de ta vie
Breaking through the atmosphere
À transpercer l’atmosphère
And things are pretty good from here
Et les choses vont plutôt bien d’ici
Remember everything will be alright
Souviens-toi que tout ira bien
We can meet again somewhere
On pourra se retrouver quelque part
Somewhere far away from here
Quelque part loin d’ici

Pré-refrain :
We never learn, we been here before
On n’apprend jamais, on s’est déjà retrouvés dans cette situation
Why are we always stuck and running from
Pourquoi sommes nous toujours coincés, échappant aux
The bullets? The bullets?
Aux balles ? Aux balles ?
We never learn, we been here before
On n’apprend jamais, on s’est déjà retrouvés dans cette situation
Why are we always stuck and running from
Pourquoi sommes nous toujours coincés, échappant aux
The bullets? The bullets?
Aux balles ? Aux balles ?

Refrain : 
Just stop your crying, it’s a sign of the times
Arrête simplement de pleurer, c’est un signe de l’époque
We gotta get away from here
On doit s’en aller d’ici
We gotta get away from here
On doit s’en aller d’ici
Just stop your crying, it’ll be alright
Arrête simplement de pleurer, ça va aller
They told me that the end is near
Ils m’ont dit que la fin est proche
We gotta get away from here
On doit s’en aller d’ici

Pré-refrain :
We never learn, we been here before
On n’apprend jamais, on s’est déjà retrouvés dans cette situation
Why are we always stuck and running from
Pourquoi sommes nous toujours coincés, échappant aux
The bullets? The bullets?
Aux balles ? Aux balles ?
We never learn, we been here before
On n’apprend jamais, on s’est déjà retrouvés dans cette situation
Why are we always stuck and running from
Pourquoi sommes nous toujours coincés, échappant aux
The bullets? The bullets?
Aux balles ? Aux balles ?

Pont :
We don’t talk enough, we should open up
On ne parle pas assez, on devrait se livrer
Before it’s all too much
Avant que ce ne soit trop dur
Will we ever learn? We’ve been here before
Apprendrons-nous un jour ? On s’est déjà retrouvés dans cette situation
It’s just what we know
Ce n’est que ce que l’on connaît

Outro :
Stop your crying, baby, it’s a sign of the times
Arrête simplement de pleurer bébé, c’est un signe de l’époque
We gotta get away, we got to get away
On doit s’en aller, on doit s’en aller
We got to get away, we got to get away
On doit s’en aller, on doit s’en aller
We got to get away
On doit s’en aller
We got to, we got to run
On doit, on doit s’enfuir
We got to, we got to run
On doit, on doit s’enfuir
We got to, we got to run
On doit, on doit s’enfuir

 

Tous ces mots qui s’envolent, dans le vent qui va,

Toutes ces émotions qui les accompagnent …

Et un jour elles reviennent, on ne sait pas pourquoi…

Laurent Voulzy, Dans le vent qui va

 

 

 

 

Quand la vie tient ainsi toute entière dans l’instant présent et qu’on parvient à oublier tout le reste, on atteint peut-être la plus intense forme de joie.

Benoite Groult

 

On arrive !!!

L’équipe de Le monde de SOlène   * sur Facebook vous remercie de votre fidélité et vous souhaite de passer un bon week-end.

A bientôt!

19748486_1556698641041189_8572727300327616923_n
Do, do (me) la, si, Ré, la, si… SO
Publicités

8 commentaires sur « Et autant en emporte le temps! (2), suivi de « Sign of the time »…. »

  1. Magnifique cet article. Il respire l’écrivaine que tu es ! Profonde et pleine de vie…
    J’ai vu les photos de tous tes amis/famille… Il est ton monde ma Soli ! Tu es très bien entourée. J’ai écouté la chanson et merci pour la traduction. Je ne la connaissais pas du tout… elle est vraiment bien… Merci pour cette découverte. Tu aimes les chansons à texte… c’est toi, tellement toi…
    Gros bisous ma Soli 😙😙😙💖💗💖👄💋👄

  2. Il est beau ton article ma Solène, avec de belles photos des coins que tu aimes, où tu te sens bien. Et aussi avec de bonnes personnes autour de toi.
    Gros bisous ma Solène d’amour 😘💙💙💙

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s