COUCOU DU VENDREDI MATIN… SUIVI DE « PARLE-MOI »


NB: La photo ci-dessus du lever de soleil (sur l’île de Ré) prise d’avion est de Max pilote et photographe à La Rochelle, LES VOLS DE MAX  * sur Facebook.

 

A quatre heures du matin, l’été

Le sommeil d’amour dure encore

Sous les bosquets l’aube s’évapore

L’odeur du soir fêté

Arthur Rimbaud

 

19875198_1555950394449347_1833920569120401166_n

 

Afficher l'image d'origine

 

C’est vendredi et je hume déjà le week-end qui va sentir trop bon l’iode et l’ambre solaire. Au programme: détox et bronzage. Le soir je veux être la plus belle pour –non pas aller danser, mais pour envoyer valser le bourreau du coeur de ma Lally (si il croit qu’il va s’en sortir comme ça, le Matt, il se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. C’est beau la lâcheté quand c’est porté avec dignité. Mais à un moment, il faut que les choses soient claires, qu’elles soient dites… expliquées. Ne serait-ce que pour permettre à mon héroïne chérie de commencer, enfin, son deuil. Et pour l’aider à se reconstruire. Jung disait: “La pire des souffrances est de ne pas comprendre”)… Aussi, du côté de chez Fanny (là-bas au bout de l’île, vers le phare des baleines), je compte bien profiter du grand beau pour jeter à la mer les cendres des derniers secrets de famille. Partis, envolés, éparpillés par le vent les non dits!!! La fin sera heureuse et lumineuse, je me le suis promis. Après toutes ces frayeurs parfois et ces rebondissements sans fin, je dois bien ça à mes lecteurs.

Ben oui, me (re) voila rentrée de Paris. Je n’ai fait qu’un aller et retour de 48 heures. Parce que WhatSapp pour débattre à plusieurs de certains sujets, ce n’est pas le top. Rentrée, mais je repars. Sur l’île… de Ré, me dorer la pilule sous le soleil exactement –vous l’aurez compris… Mais pas que! Ecrire… écrire à plat ventre  sur la plage, sous le parasol; ou après les dunes, à l’ombre des pins… ou même encore dans la fraîcheur de la maison aux volets clos, l’après-midi… Toujours est-il qu’être sur l’île c’est mieux pour l’inspiration et le moral

Depuis quand je suis rentrée? Mercredi soir (j’aime bien faire les questions et les réponses). Tard! Même que je me suis endormie tout habillée sur le canapé avec la fenêtre du salon grande ouverte. C’est comme ça qu’au réveil –ô, my God, comme c’est beau! (chapeau l’artiste, tout là-haut!)…

 

19884024_1555924117785308_1235086159713919941_n

Je me suis dit alors que j’aimerais bien être l’arc en ciel dans le nuage de celui  qui squatte mes pensées toute la sainte journée; que même quand je pense pas à lui, j’y pense quand même. Tout ça parce que monsieur rentre dans ma tête sans frapper. Et comme ça lui chante!

Oui bon passons (je m’égare)… Qu’est-ce que je voulais vous dire encore? Trois minutes s’il vous please. Je sens qu’après le citron pressé chaud (pour la détox), un bon café s’impose….

 

19702028_1555922001118853_7174057872092829743_n

Oui comme vous l’avez sans doute remarqué, les matins se suivent et ne se ressemblent pas. En même temps lorsque je me suis levée, il ne faisait pas encore jour. La belle au dormant (« belle » à cette heure-là, c’est vite dit)… je disais donc, la (pas) belle au bois dormant (qui s’était endormie la veille en fin d’après-midi)  s’est réveillée au beau milieu de la nuit. Dix heures de sommeil… 100 ans, c’est trop de temps de perdu! Quant au prince (pas très charmant depuis ces dernières semaines qui ont compté pour un siècle dans ma vie, parce que l’enfer, c’est l’absence. Et le silence)… il est bien placé pour savoir que lorsque je dors… je dors! Ses lèvres ou sa main sur ma peau ça me fait repartir de plus belle dans les bras de Morphée.

 

19748474_1374642989237529_6815450730684220475_n

Cette nuit encore, j’ai demandé « pourquoi » aux étoiles….

 

Waw, tout ce blabla qui précède c’était pour dire quoi, au fait?! Ah, oui! Trois trucs:

1)Je suis rentrée, mais je repars.

2) Encore du travail d’écriture (mes personnages me donnent du fil à retordre)

3)Je vous embrasse très fort et vous souhaite un bon… que dis-je, un super beau, un merveilleux week-end. Profitez bien. Et surtout prenez soin de vous…

Je ne vous dis pas à lundi, car  j’emmène mon smartphone, sur lequel j’ai installé l’appli WordPress. Ainsi je pourrai répondre à vos commentaires, poster des photos et aller sur vos blogs. A plus tard, donc…

SOlène

 

PS: En pause Facebook pour des motifs personnels. Je dis ça pour quelqu’uns (es) parmi vous, qui pourraient s’étonner de ne plus m’y voir.

On peut m’écrire ici, bien sûr; mais également sur solene93500@yahoo.fr. Et pour celles et ceux qui ont 06, par SMS.

 

 

(A ceux qui arrivent par la page d’accueil:  pour visionner la vidéo d’Isabelle Boulay, attendre que la chanson du blog soit terminée)

 

 Je ne sais plus comment te dire
Je ne trouve plus les mots
Ces mots qui te faisaient rire
Et ceux que tu trouvais beaux

J’ai tant de fois voulu t’écrire
Et tant de fois courbé le dos
Et pour revivre nos souvenirs
J’ai même aussi frôlé ta peau

Oh, dis-moi
Regarde-moi
Je ne sais plus comment t’aimer
Ni comment te garder

Parle-moi
Oui, parle-moi
Je ne sais plus pourquoi t’aimer
Ni pourquoi continuer

Tu es là
Mais tu es si loin
De moi

Je ne sais plus comment poursuivre
Cet amour qui n’en est plus
Je ne sais plus que souffrir
Souffrir autant que j’y ai cru

Mais je sais qu’il me faut survivre
Et avancer un pas de plus
Pour qu’enfin cesse la dérive
Des moments à jamais perdus

Oh, dis-moi
Regarde-moi
Je ne sais plus comment t’aimer
Ni comment te garder

Oh, dis-moi
Regarde-moi
Y a la vie dont on rêvait
Celle qui commençait
Oh, parle-moi
Parle-moi
Je ne sais plus pourquoi t’aimer
Ni comment continuer

Oh, dis-moi
Oh, dis-moi
Dis-moi, si tout est terminé
Si je dois m’en aller

Oh, parle-moi
Parle-moi
Regarde-moi
Oh
Oh, oh
Oh
Oh
Regarde-moi
Regarde-moi

Lever de soleil sur une plage de l’Île de Ré….

 

La pire des souffrances est de ne pas comprendre »

Jung

Publicités

12 commentaires sur « COUCOU DU VENDREDI MATIN… SUIVI DE « PARLE-MOI » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s