“Les femmes sont faites pour être aimées, non pour être comprises.”, suivi de « Mais ça va » (Par Ludivine)


(Citation d’ Oscar Wilde)

-L’hisbiscus est la fleur de de l’amour (A Tahiti… )… A méditer!

-Rhoo, décidément, j’ le comprends pas. Quand il m’a écrit “Love” à la fin de ce message qui « m’a tuer » *, je lui ai répondu: “Love? Et en plus, tu te fous de ma gueule?!”. Après je m’étonne!

-La femme dans toute sa splendeur. Tu ferais marrer mon cher docteur. Il dit toujours que ce sont les hystériques (au sens noble du terme) qui sont les plus charmantes.

 

 

 

 

A ma libellule

 

 

 

Afficher l'image d'origine

Elle était là devant tout cet amas d’amour et de colère… Dans toute la splendeur de son hystérie (encore une fois: dans le sens noble du terme). Elle voulait l’envoyer à déchetterie son chéri chéri…. “Vider la corbeille”… Ben nan, chaque jour, elle n’y arrivait pas. “L’irréversible”, “l’irrémédiable”… ça lui foutait les jetons à l’amoureuse du grand silencieux, sourd, aveugle. Voilà ce qu’il était devenu celui-là, un handicapé des sentiments.
Elle aurait préféré qu’il crie, qu’il se plaigne, qu’il crache sa Valda –putain! En trente secondes d’un simple doigt sur le clavier… elle pouvait tout bloquer. Mais c’était elle qui était “bloquée”… Bloquée sur une histoire inachevée. Et comme quand on cherche la fin d’un bouquin, elle changeait le cours du destin, chaque jour, chaque nuit… en se déconnectant… Et puis parfois, elle se souvenait d’oublier.

Je t’aime

Ta Coccinelle,  Ludivine *

 

 

PS: Ludivine* est l’auteur de CHAUD FROID MAL AUX PIEDS *  . A lire également: Emotions et sentiments * (la page @mélie)

 

(A ceux qui arrivent par la page d’accueil: pour écouter Rose, attendre que la chanson du blog, « Mon amie la rose » soit terminée)

 

Tu fais si bien comme si j’avais pas fait comme ça

Tu fais comme un si qui s’prend pour un la

Tu fais tout c’qu’on t’dit, tu fais comme tu dois

Dormir sur le sol et manger dans ton lit

Pleurer sous la douche, te laver sous la pluie

Répondre à personne juste pas envie

Et puis un jour on passe à autre chose

On ouvre nos paupières closes

Un matin on sait pas pourquoi

On sait pas comment mais ça va

 

Chialer tous les jours juste pour le principe

Télé allumée un vrai travail d’équipe

Jusqu’à c’que l’amour se dissipe

Pieds et mains glacés parce que ce foutu sang

Hiver comme été circule pas normalement

Et reste trop près du cœur jusqu’à l’étouffement

Et puis un jour on passe à autre chose

On ouvre nos paupières closes

Un matin on sait pas pourquoi

On sait pas comment mais ça va

 

Et puis un jour on passe à autre chose

On ouvre nos paupières closes

Un matin on sait pas pourquoi

On sait pas comment mais ça va

Parait qu’on est en vie et qu’c’est déjà beau

On respire à peine juste ce qu’il faut

Pour pas rester sur le carreau

Mais la peine ça s’glisse dans tes souliers

Ça s’colle à ta chemise comme un parfum familier

Comme du pain d’épice, de la fleur d’oranger

 

Et puis un jour on passe à autre chose

On ouvre nos paupières closes

Un matin on sait pas pourquoi

On sait pas comment mais ça va

Et puis un jour on passe à autre chose

On ouvre nos paupières closes

Un matin on sait pas pourquoi

On sait pas comment mais ça va

Mais ça va

Mais ça va

Mais ça va

Mais ça va

Mais ça va

(On passe à autre chose)

Mais ça va

(On ouvre nos paupières closes)

Mais ça va

Mais ça va

 

 

(Image: psychanalyse jungienne)

 

WHAT ELSE?

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Ben c’est vrai, quoi. Que ce soit à Paris, sur l’île de Ré ou à La Rochelle, il y toujours un coin ou quelque chose qui me rappelle; J’vais m’prendre un billet d’avion et partir loin, de l’aut’ côté d’la mer, si ça continue! (SOlène)

 

Je crois qu’il faut presque toujours un coup de folie pour bâtir un destin.

Marguerire Yourcenar, Mémoire d’Hadrien

 

 

Publicités

6 commentaires sur « “Les femmes sont faites pour être aimées, non pour être comprises.”, suivi de « Mais ça va » (Par Ludivine) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s