JE ME SOUVIENS…


On a besoin, au cours de ce cheminement intérieur, de se remémorer les moments heureux, pour ne pas douter d’avoir aimé, d’avoir été aimé. Se souvenir, c’est ça aussi : être certain d’avoir été en vie.

Laurence Tardieu –La confusion des peines….

 

A toi qui ne seras peut-être jamais que  le plus beau de mes livres*…

 

 

Afficher l'image d'origine

Ce n’est pas qu’la pluie m’ennuie ni que je sois triste d’être loin de ta vie, maintenant, mais… j’me souviens de ce matin-là, où j’ai compris en un éclair qu’j’t’aimais, et qu’toi aussi tu m’aimais…et j’étais sûre alors de pas m’tromper, comme si au même moment notre cœur bondissait de notre poitrine pour aller se lover dans celle de l’autre…

 

J’me souviens, c’était l’heure où tout se fond dans l’flou comme en rêve ; cette heure incertaine entre chien et loup, quand… la vie nous arrive en pochette surprise, dont on défait fébrilement le papier dans la joie de l’instant… et l’inconscience de ce qu’il a de fragile et d’éphémère…

 

Et puis j’me souviens de cette nuit-là, étoilée, où… tu m’tenais la main, quand tu m’as dit tout ça :

 

– « Si ça devait finir entre nous, je ne vivrais plus que dans mes souvenirs »

 

– « Tu n’imagines même pas à quel point je tiens à toi »

 

– « Enfin, peut-être que plus tard, tu comprendras que j’t’aimais vraiment »

 

Mais « plus tard », on y est déjà, et presque à l’aube de demain dont on ne sait rien… Et j’me souviens comme d’hier de ta voix dans le noir de la tanière, comme d’une certitude qui ouvrait l’infini.

SOlène –Extrait de « JARDIN SECRET », recueil de textes courts*

pixiz-06-02-2017-06-42-29

Nulle perte n’est ressentie avec autant d’acuité que celle de ce qui aurait pu être. Nulle nostalgie fait autant souffrir que la nostalgie des choses qui n’ont jamais existé.” (Les vies de papier de Rabih Alameddine…

 

A quoi servent  les  livres s’ils ne nous ramènent pas vers la vie,  s’ils ne parviennent pas à nous y faire boire avec plus d’avidité?

Henry Miller

WHAT ELSE?

L’OUBLI*

12096189_897961126905720_4645002784838385729_n
Grand soleil dans vos coeurs à tous! Belle journée, à bientôt.

 

Publicités

15 commentaires sur « JE ME SOUVIENS… »

  1. Bonjour Solène
    Je crois que ru es la seule à réussir à venir me cueillir au matin levé…
    Que c’est bon de savoir que les émotions ont des soeurs jumelles si je puis dire partout où l’amour passionné est passé par là
    Je te souhaite une belle journée
    Mes bisous

    1. Eh oui! On se croit parfois « seule au monde », mais non, comme tu le dis si bien: les émotions ont des sœurs jumelles….
      Bisous Michèle et une très très belle semaine. A très bientôt et au plaisir de te lire sur ton blog. 😘💗

  2. Coucou Solène.
    Les émotions jumelles…
    Quel mystère, quel sacré mystère… Les émotions sont jumelles laissent peut-être sous entendre que les âmes le sont ?

    Merci, ça fait du bien de te lire en ce début de semaine. 😊

    À très bientôt, j’espère.
    Bisous

    1. Oh oui, avec plaisir. Maintenant que j’ai retrouvé le chemin de ton blog, et surtout puisqu’il a enfin bien voulu s’ouvrir à moi, je ne te lâche plus mon promeneur solitaire. Euh… vais pas, non plus, y planter ma tente, hein 😉 Mais tu m’auras comprise. Une chose est sûre, je me sens bien avec vous autres, et je prends beaucoup de plaisir à flâner dans vos univers différent. Ce qui en fait la richesse. Et puis, j’adore nos échanges.
      Bisous bisous, à bientôt mon Fred 😘 💛 🌞

      1. 😊
        Quelle idée ( sourire ) On ne plante pas sa tente comme ça n’importe où ! 😁 C’est un espace protégé !

        Comme Ti ! C’est un pur bonheur de flâner par ci par là et de laisser des traces dans ce petit monde blogosphérique.
        Bisous 😚

  3. Je commence seulement à vous découvrir Solène et déjà j’aime votre dynamisme. J’aime aussi cette façon que vous avez de poser vos mots. Pour tout cela c’est un bonheur de vous avoir rencontré sur votre blog.
    A bientôt.
    Amicalement.
    Roberte

  4. J’aime tout ce qui est écrit, un mélange parfait de l’expirementalisme et de l’abstrait, j’aime la façon d’être subjectif et de provoquer le lecteur, une manière de lui donner confusion si c’est adresser directement à lui et l’illusion de pouvoir préparer et dire ses propres réponses… J’aime tout bref

  5. on croit toujours que rien ne pourra venir perturber notre petit nuage rose .. et pourtant .. et l’eau finit par couler de nouveau tranquillement et il nous reste de doux souvenirs .. c’est beau l’amour !! bizz ma So

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s