De l’autre côté de moi


« Bonsoir. Au risque de me trouver maladroite, stupide, curieuse, impolie, etc , je me permets de te poser une question : qui es-tu réellement ? ton profil m’intrigue, je lis des extraits de livre qui me plaisent beaucoup, tu dis ou écris des choses insolites, je ne sais pas ce que signifie exactement le bla-bla etc, bref tu m’intrigues vraiment (dans le bons sens du terme rassure toi) et pas depuis hier !!! ….Qui es-tu ? ….puis finalement, j’ai d’autres questions… si si si ! j’ose !!! où peut on trouver tes livres en province ? est-ce ton métier ? etc etc ….curiosité insatiable ….. »

Afficher l'image d'origine

Qui suis-je? Tout un poème! Ah, si j’m’écoutais, comment qu’ j’me laisserais emporter, et toute entière encore, par ce rythme magico-mystique qui transforme l’univers en un rien d’temps. Tu n’aurais qu’à me dire « cap », et tu verrais avec quel doigté inspiré j’peux te la jouer grandiose. Un seul mot de toi, et je partirais good-looking au quart de tour, histoire de te montrer comment qu’on fait du beau avec du moche…  Et tu n’aurais never never jamais rien lu d’aussi beautiful.

photofunia-1485764794

Bon, allez plus sérieusement, c’est l’heure… l’heure du premier café devant l’ordi et je vais tenter de répondre à cette amie-lectrice. Mais, encore une fois:Comment répondre le plus justement possible à cette question qui m’est si souvent posée ?

Qui es-tu SOlène?

 Renvoyer la personne demandeuse à  TOUT sur « L’orage ou la flûte, le Blablablog.com »*  et TOUT sur « Le T-shirt blanc, Meetoc réel »*, mes deux premiers romans (publiés), pour commencer (? ) Ou même encore -pourquoi pas, tout simplement à la lecture de mon blog « Le monde de SOlène »:ma vraie vie et l’écriture sans filet, au bord… tout au bord de l’irréel, entre souvenirs, sensations, imaginaire...

Je suis les paysages de mes romans*,  ceux de mon enfance*; ceux de mes voyages* … J’ai même envie de dire que l’écriture en est un… un de mes plus beaux voyages ! Avec la vie. Et que la musique en fait partie.

Parce qu’on est quoi, en fait, dans la vie, sinon ce ce qu’on lit*, ce qu’on écrit….? Alors oui, je suis les voix de Zélie (de « L’orage ou la flûte), Sohanne (du « T-shirt blanc »), Fanny* ( « Souviens-toi d’oublier »),  Lally* (de « Betail intime, journal d’une conne qui se soigne »), je suis mes héroïnes, ces filles de papier… Mais en même temps, je ne suis pas vraiment elles.

On est non seulement ce qu’on aime, mais également, et surtout QUI on aime, et là, ça devient soit trop simpliste, soit carrément complexe, et donc je n’irais pas jusqu’à vous parler de qui j’aime. Mais plutôt de ce que j’aime…

Comme le bruit de la mer ; si semblable à celui que fait le champagne dans son verre et dans sa mousse… Mais aussi, et surtout, celui des mots ; subtil cocktail qui se mêle, s’emmêle à toutes ces mélodies -longues caresses pour l’ouïe, que l’on écoute en boucle… Ou même encore, quand la magie opère, celle beaucoup plus mystérieuse car silencieuse d’une écriture juste, qui fait d’un texte un morceau inoubliable, grâce à cette voix qui résonne en nous longtemps après avoir refermé le livre… Miracle dormant, on voudrait qu’elle ne s’arrête jamais cette musique qui élève l’âme. Oui parce qu’elle est porteuse d’éternité. Comme la mer exactement. La mer qui dure depuis le commencement…

Voilà, je suis un peu tout cela à la fois : fille de l’océan. Et du vent, parce que insaisissable pour qui voudrait forcer la porte de cet autre côté de moi, que j’appelle l’intimité. Mon intimité où l’on n’entre pas sans en avoir la clef.

J’espère que mes réponses vont SATISFAIRE les (moins) curieux  ( et non, l’écriture n’est pas métier; mon métier, c’est le markéting). Les autres… (ceux qui ne m’ont rien demandé) n’en apprécieront que d’avantage le mystère.

Sincerly Yours

Votre fidéle servitrice plumitive.

SOlène

PS: Je viens de repenser  à un commentaire de mon ami  Giovanni Portelli qui un jour a écrit: « comment vous ne connaissez pas SOlène, mais vous étiez où ces dernières années?! » Bref un truc dans ce gout-là, et qui m’avait beaucoup fait rire.

16388161_1220665817968581_764574900927049200_n

Le plus beau sentiment du monde c’est le sens du mystère. Celui qui n’a jamais connu ça, ses yeux sont fermés –Albert Einstein…

Qui es-tu mystérieuse « plume » dont on identifie les textes mais pas l’esprit qui les dicte? Passionnante intrigue…

Bien à vous (à toi ? Oui à toi). Je ne vous fais pas part de mon amitié. Il s’agit plutôt d’un intérêt étrange que je vous porte, mélange de sympathie et de curiosité. Peut-être même d’une petite fascination inexplicable.

Matthieu Brillant*

(Un autre message du genre, j’ai juste changé le nom du signataire* pour le reprendre  dans « Bétail intime, journal d’une conne qui se soigne » 😀 )

WHAT ELSE?

L’émoi c’est tout dans la vie ! Faut savoir en profiter ! L’émoi c’est tout dans la vie ! Quand on est mort c’est fini ! A vous de comprendre, émouvez, Bon Dieu ! Trouvez la palpite, nom de foutre ! La fête est là ! Enfin quelque chose ! Réveil ! Allez robot la crotte ! Merde ! Tranposez ou c’est la mort ! Ne vous occupez pas tant de moi-même ! Faites marcher votre petit coeur ! Ce sera ce que vous en ferez ! L’orage ou la flûte ! Comme aux Enfers ! Comme chez les Anges !

NB: cette citation n’est pas de moi mais de L-F C, il m’la prêtée…

photofunia-1485764837

Dites, vous reprendrez bien un  un p’tit peu d’émoi *avec votre kawa? En tout cas, merci, un tout grand MERCI du ❤ à vous qui passez, commentez, partagez (j’aime cette interactivité d’un blog à l’autre)… pendant que j’avance dans mon livre comme on avance dans la vie, avec des incertitudes et du suspens.

Bonne semaine à toutes et à tous, à bientôt.

Publicités

23 commentaires sur « De l’autre côté de moi »

  1. J’ai lu avec intérêt mais je dois avouer que ce sont des questions que je ne me suis jamais posées.

    Les mots me suffisent avec l’entre-ligne qui dit tant ☺

    Passe une belle journée
    Mes bises

    1. Beaucoup sont comme toi, à commencer par moi 😉 Je ne pose pas de questions. En tout cas jamais sur l’intimité. Je lis, ressens. Ou pas.
      Bisous… Je viens de répondre à ton commentaire, chez toi A plus tard 💗

  2. Depuis tout ce temps, j’ai appris à composer avec le mystère à ton sujet et ma foi à moi ça me va très bien ! C’est drôle parce que tu viens du marketing, dis-tu, alors ça nous fait au moins un point commun.

  3. Quelqu’un a une aspirine? J’en sais encore moins après explications qu’avant….Le goût du mystère, c’est un droit. La simplicité, ce n’est pas mal non plus. Je ne pense pas qu’on te demandait de déflorer une quelconque intimité. Mais situer les gens, ce n’est pas si mal. J’espère que tu ne remplis pas une fiche d’état civil comme ça: il y aura du suicide d’employés dans l’air. Ton blog a l’air intéressant et j’irais pour en savoir moins encore, mais ce sera difficile…Et si la sophistication tuait la sophistication? Le sens profond du cache-cache?
    Au plaisir de revenir dans ton monde (votre? D’habitude je n’ai pas le tutoiement facile)
    Maitre Renard

    1. Désolée, ce n’était pas mon but, de vous déclencher une migraine. Certes, « vous » ne m’avez pas demandé « de déflorer quelconque intimité », vous non, bien sûr, mais d’autres ont été parfois très intrusifs dans leur questionnements… Et puis d’autres encore sont juste « curieux » ( curieux de façon normale) mais cool… Enfin bref, je rejoints ma Suricane encore une fois: « C’est mieux de te découvrir au fur et à mesure en te lisant » (c’est tout ce que je demande. Ni plus, ni moins)… On se lit, on échange des idées, et on apprend à se connaitre au fil des jours…
      Une toute petite précision pour que les choses soient bien claires: pour moi, il n’a jamais -au grand jamais, été question de « sophistication », mais de transposition. En tout cas en ce qui concerne mon travail d’écriture. Sinon, plus simple que moi, tu meurs…:D
      Amicalement. Oui, à bientôt, Maitre Renard.(Euh, sur un arbre perché, et l’ami du Petit Prince?)

  4. Je découvre donc un peu mieux ton monde et qui tu es ! C’est avec plaisir que je découvre que tu écris 🙂
    Je découvre petit à petit ton blog ^^ je prends un peu mon temps tes textes sont plus long que mes articles haha 🙂 et sont agréable à lire !

    1. Tu as raison, j’ai beau essayer de faire le plus court possible, si on manque de temps (ce qui nous arrive à tous), ben il vaut mieux revenir 😀 Merci Marion pour ta viste et pour tes commentaire. Ainsi que pour tes partages. Que du bonheur. Beau dimanche dans notre Auvergne jolie. A Bientôt :* ❤

  5. Merci pour tout ce que tu écris !
    “La véritable éducation consiste à tirer le meilleur de soi-même. Quel meilleur livre peut-il exister que le livre de l’humanité ?” D’après Gandhi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s