Y’A PIRE DANS LA VIE


L’essentiel est sans cesse menace par l’insignifiant –René Char…

 

 

Les poubelles débordent même devant le Café de Flore à Paris © REUTERS / Charles Platiau

Les poubelles débordent même devant le Café de Flore à Paris © REUTERS / Charles Platiau

 

Oups! Vous savez quoi? Je dormais…. je dormais profondément sur mon canapé. Mais j’ai dû faire un cauchemar… et voilà que je me réveille au beau milieu de la nuit avec encore dans la tête cette image de la terrasse du Café de Flore et les amas d’ordures nauséabondes devant… Ah, oui, je me souviens, les éboueurs sont en grève! Et la grande préoccupation du moment: l’Euro 2016. Aussi rendez-vous compte un peu: quelle sale image de Paris et de la France, nous allons donner aux touristes!
Ben oui, après les grèves de la SNCF et les inondations, il était grand temps de revenir à l’essentiel: l’Euro 2016… Même que la Roja est arrivée sur l’île avant hier. On a vu le car des joueurs passer le péage du pont sous bonne escorte. Entrainement à Saint Martin… L’île de Ré à l’heure espagnole. Oui m’ssieurs-dames! Les muliti-millionnaires de la Roja en la Isla de Ré –ollé! Mais ça me fait tellement une belle jambe de voir courir derrière un ballon ces onze surpayés en short, que je me suis endormie devant les infos télévisées…
Et vous savez quoi? Je viens d’avoir des nouvelles de ma cousine via son statut Facebook…vous savez, ma cousine du Canada. Mais si, je vous ai raconté: venue en France pour deux semaines. On devait se retrouver sur la côte atlantique pour y célébrer nos retrouvailles après tant et tant d’années. Elle avait pris son billet de TGV pour Niort. Où de mon côté, j’avais tout préparé pour l’accueillir. Vous connaissez la suite: à cause des grèves SNCF (billet échangé plusieurs fois et à chaque fois train annulé!) et les inondations qui ont bloqué l’A10 ensuite, eh bien nous n’avons pas pu nous voir. Elle coincée dans son coin, et moi dans le mien (dans le marais poitevin au lieu d’être en Suisse –happy!)…
Attendez, ne repartez pas si vite, je n’ai pas fini! Car vous savez quoi encore, à propos de ma cousine? Son vol de retour pour Montréal annulé en raison de problèmes techniques. Premier statut: elle était en attente d’un hébergement Au deuxième: au 10 ème ėtage d’un d’un charmant hôtel d’Orly avec vue sur l’autoroute et Paris by night. Sans ses bagages évidemment! Mais avec le petit kit de survie fourni par la compagnie aérienne, elle n’aura pas tout perdu, comme dirait l’autre. Voici ce qu’il contient: crème à raser rasoir, brosse å dents, dentifrice, peigne, un tee shirt et une culotte semblable à la charlotte qu’on nous met sur la tête avant d’aller au bloc. Enfin, elle termine par ceci: y’a pire dans la vie….
Sur ce, j ‘embrasse très fort ma “voyageuse fatiguée” ( de tout coeur avec toi par la pensée, ma cousine); quant à vous, blogueurs et facebookiens, je vous souhaite une très très belle journée de vendredi ainsi qu’un bon week-end (pendant que j’y suis) et vais de ce pas me recoucher dans mon lit pour essayer de redormir un peu (sinon je vais encore avoir la tête dans le c… un grande partie de la matinée)…
Merci de votre fidélité, à bientôt. Prenez soin de vous.

SOlène.

A "L'atelier" de la Martinère sur le port de la Flotte 'Ré la blanche)...

A « L’atelier » de la Martinère sur le port de la Flotte ‘Ré la blanche)…

PS: mais je ne veux pas vous quitter sans vous offrir avant cette citation de Skakespeare:
“Je me sens toujours heureux, savez vous pourquoi? Parce que je n’attends rien de personne. Les attentes font toujours mal, la vie est courte. Aimez votre vie, soyez heureux, gardez le sourire et souvenez vous: Avant de parler, écoutez. Avant d’écrire, réfléchissez. Avant de prier, pardonnez. Avant de blesser, considérez l’autre. Avant de détester, aimez et avant de mourir, Vivez”
Vous non plus, vous n’aurez pas tout perdu. Même que je vous offre en prime, un p’tit caf’ en terrasse sur le port de la Flotte en Ré… et puis une crêpe au caramel fleur de sel (de l’ile, bien sûr), avec plein, tout plein de soleil sucré et mes écrits iodés…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

QUOI DE NEUF TODAY?

FANNY*

et

PUISQUE RIEN NE DURE…*

(Clic*)

WHAT ELSE?

SO en Ré…*

(Re- clic!!!)

"La disparition, où es-tu Fanny L. ?" en finitions...  à lire en ligne ici même.

« La disparition, où es-tu Fanny L. ? » en finitions… à lire en ligne ici même.

 

Roman sans titre (en cours d’écriture)*

(Texte intégral à lire d’un trait)

 A propos de « La disparition » (où es-tu Fanny L.?), je vous ai dit que j’étais en train de terminer le texte et allais changer le titre. Aussi je pensais à « Puisque rien ne dure » (oui justement) ou « Souviens-toi d’oublier »… Qu’en pensez-vous?

 

Publicités

3 commentaires sur « Y’A PIRE DANS LA VIE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s