Paris est une fête


Si vous avez la chance d’avoir vécu jeune homme à Paris, où que vous alliez pour le reste de votre vie, cela ne vous quitte pas, car Paris est une fête.

Scott Fitzgerald m’interrogea sans fard:
– Ernest, dites-moi; est-ce que votre femme et vous avez couché ensemble avant d’être mariés?
– Je ne sais pas.
– Comment, vous ne savez pas? Qu’est-ce que vous voulez dire?
– Je ne m’en souviens pas.
– Mais comment pourriez-vous avoir oublié une chose aussi importante?
– je ne sais pas, dis-je. Bizarre, n’est-ce pas?
– C’est pis que bizarre, dit Scott. Il faut que vous soyez capable de vous en souvenir.
– Je regrette. C’est désolant, n’est-ce pas?

Hymne à la vie, à l'amitié, à la création et un magnifique hommage rendu à Paris. “ Cette nouvelle edition restitue pour la première fois le texte original d’Ernest Hemingway et nous fait découvrir nombre de “vignettes parisiennes” restées inédites”

Hymne à la vie, à l’amitié, à la création et un magnifique hommage rendu à Paris. “ Cette nouvelle edition restitue pour la première fois le texte original d’Ernest Hemingway et nous fait découvrir nombre de “vignettes parisiennes” restées inédites”

Ce fut la fin de notre première période parisienne. Paris ne fut plus jamais le même. C’était pourtant toujours Partis, et s’il changeait vous changiez en même temps que lui…. Il n’y a jamais de fin à Paris et le souvenir qu’en gardent tous ceux qui y ont vécu diffère d’une personne à l’autre. Nous y sommes toujours revenus, et peu importait quio nous étions, chaque fois, ou comment il avait changé, ou avec quelles difficultés -ou quelles commodités- nous pouvions nous y rendre. Paris valait toujours la peine, et vous receviez toujours quelque chose en retour de ce que vous lui donniez. Mais tel était le Paris de notre jeunesse, au temps où nous étions très pauvres et très heureux.

Ernest Hemingway – Paris est une fête.

 

Un jeune couple d’américains dont le mariage est prévu à l’automne se rend pour quelques jours à Paris. La magie de la capitale ne tarde pas à opérer, tout particulièrement sur le jeune homme amoureux de la Ville-lumière et qui aspire à une autre vie que la sienne….

Un film de Woody Allen, inspiré de « Paris est une fête »  d ‘Ernest Hemingway.

"Mais cela ne mène jamais à grand-chose quand un homme se lie d'amitié avec une femme remarquable, bien qu'on y puisse trouver un certain agrément avant que la situation ne devienne meilleure ou pire, et cela ne mène généralement à rien."

« Mais cela ne mène jamais à grand-chose quand un homme se lie d’amitié avec une femme remarquable, bien qu’on y puisse trouver un certain agrément avant que la situation ne devienne meilleure ou pire, et cela ne mène généralement à rien. »

 

WHAT ELSE?

PARIS, le FLORE (Suivi des amants du Flore)

*

Publicités

4 commentaires sur « Paris est une fête »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s