Petit papa Noël


 

C'est la belle nuit de Noël La neige étend son manteau blanc Et les yeux levés vers le ciel À genoux, les petits enfants Avant de fermer les paupières Font une dernière prière.
C’est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel
À genoux, les petits enfants
Avant de fermer les paupières
Font une dernière prière.

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu dois avoir si froid,
C’est un peu à  cause de moi.

Il me tarde tant que le jour se lève, Pour voir ce que tu m'as apporté, Tous les beaux joujoux que je vois en rêve, Et que je t'ai commandés.
Il me tarde tant que le jour se lève,
Pour voir ce que tu m’as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve,
Et que je t’ai commandés.

 

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Le marchand de sable est passé,
Les enfants vont faire dodo,
Et tu vas pouvoir commencer,
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises,
Ta distribution de surprises.

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.
Si tu dois t’arrêter,
Sur les toits du monde entier
Tout ça avant demain matin,
Mets toi vite, vite en chemin.

Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Viens d’abord sur notre maison
Je n’ai pas été tous les jours bien sage,
Mais j’en demande pardon.

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.
Petit papa Noël.

Le plus gros coup de coeur littéraire 2015 du MDS
Le plus gros coup de coeur littéraire 2015 du MDS

Quand Philippe Philippe Jaenada est venu faire la promotion de son livre « La petite femelle » à On n’est pas couché 12 décembre 2015: élogieux! (Replay)

WHAT ELSE?

Vous reprendrez bien un peu de magie de Noël avec votre café...
Vous reprendrez bien un peu de magie de Noël avec votre café…

Paris est une fête*

(Clic, c’est un lien)

www.kizoa.com_collage_2015-12-14_19-13-17_2
Merci de votre fidélité, à bientôt!!

Paris est une fête


Si vous avez la chance d’avoir vécu jeune homme à Paris, où que vous alliez pour le reste de votre vie, cela ne vous quitte pas, car Paris est une fête.

Scott Fitzgerald m’interrogea sans fard:
– Ernest, dites-moi; est-ce que votre femme et vous avez couché ensemble avant d’être mariés?
– Je ne sais pas.
– Comment, vous ne savez pas? Qu’est-ce que vous voulez dire?
– Je ne m’en souviens pas.
– Mais comment pourriez-vous avoir oublié une chose aussi importante?
– je ne sais pas, dis-je. Bizarre, n’est-ce pas?
– C’est pis que bizarre, dit Scott. Il faut que vous soyez capable de vous en souvenir.
– Je regrette. C’est désolant, n’est-ce pas?

Hymne à la vie, à l'amitié, à la création et un magnifique hommage rendu à Paris. “ Cette nouvelle edition restitue pour la première fois le texte original d’Ernest Hemingway et nous fait découvrir nombre de “vignettes parisiennes” restées inédites”
Hymne à la vie, à l’amitié, à la création et un magnifique hommage rendu à Paris. “ Cette nouvelle edition restitue pour la première fois le texte original d’Ernest Hemingway et nous fait découvrir nombre de “vignettes parisiennes” restées inédites”

Ce fut la fin de notre première période parisienne. Paris ne fut plus jamais le même. C’était pourtant toujours Partis, et s’il changeait vous changiez en même temps que lui…. Il n’y a jamais de fin à Paris et le souvenir qu’en gardent tous ceux qui y ont vécu diffère d’une personne à l’autre. Nous y sommes toujours revenus, et peu importait quio nous étions, chaque fois, ou comment il avait changé, ou avec quelles difficultés -ou quelles commodités- nous pouvions nous y rendre. Paris valait toujours la peine, et vous receviez toujours quelque chose en retour de ce que vous lui donniez. Mais tel était le Paris de notre jeunesse, au temps où nous étions très pauvres et très heureux.

Ernest Hemingway – Paris est une fête.

 

Un jeune couple d’américains dont le mariage est prévu à l’automne se rend pour quelques jours à Paris. La magie de la capitale ne tarde pas à opérer, tout particulièrement sur le jeune homme amoureux de la Ville-lumière et qui aspire à une autre vie que la sienne….

Un film de Woody Allen, inspiré de « Paris est une fête »  d ‘Ernest Hemingway.

"Mais cela ne mène jamais à grand-chose quand un homme se lie d'amitié avec une femme remarquable, bien qu'on y puisse trouver un certain agrément avant que la situation ne devienne meilleure ou pire, et cela ne mène généralement à rien."
« Mais cela ne mène jamais à grand-chose quand un homme se lie d’amitié avec une femme remarquable, bien qu’on y puisse trouver un certain agrément avant que la situation ne devienne meilleure ou pire, et cela ne mène généralement à rien. »

 

WHAT ELSE?

PARIS, le FLORE (Suivi des amants du Flore)

*