NOUS: « un peu, beaucoup, passionnément »…


 

« Je ne sais pas si tu es en moi ou si je suis en toi, ou si tu m’appartiens. Une chose est sûre, je ne veux pas te posséder. Je pense que nous sommes tous les deux à l’intérieur d’un autre être que nous avons crée et qui s’appelle « nous »”―Robert James Waller, « Sur la route de Madison »…

www.kizoa.com_11267746_852273751474866_1933894873478065610_bis

« L’amour ce dont il a le plus besoin c’est l’imagination. Il faut que chacun invente l’autre avec toute son imagination, avec toutes ses forces et qu’il ne cède pas un pouce de terrain à la réalité ; alors là les deux imaginations se rencontrent… il n’y a rien de plus beau. » -Romain Gary…

QUOI DE NEUF TODAY?

PAROLES D’AMOUR*

(Clic*)

WHAT ELSE?

SOUVIENS-TOI D’OUBLIER (roman en ligne)*

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

«  J’habite la demeure du possible. Elle a plus de portes et de fenêtres que la demeure de la raison » -Emily Dickinson…

15036686_1161944760507762_4550825301746789776_n

15 novembre 2016

Avec les remerciements de l’équipe du monde de SOlène sur Facebook, pour votre fidélité. On vous dit à bientôt! Prenez soin de vous…

Publicités

6 commentaires sur « NOUS: « un peu, beaucoup, passionnément »… »

  1. Quand on n’a que l’amour
    A s’offrir en partage
    Au jour du grand voyage
    Qu’est notre grand amour

    Quand on n’a que l’amour
    Mon amour toi et moi
    Pour qu’éclatent de joie
    Chaque heure et chaque jour

    Quand on n’a que l’amour
    Pour vivre nos promesses
    Sans nulle autre richesse
    Que d’y croire toujours

    Quand on n’a que l’amour
    Pour meubler de merveilles
    Et couvrir de soleil
    La laideur des faubourgs

    Quand on n’a que l’amour
    Pour unique raison
    Pour unique chanson
    Et unique secours

    Quand on n’a que l’amour
    Pour habiller matin
    Pauvres et malandrins
    De manteaux de velours

    Quand on n’a que l’amour
    A offrir en prière
    Pour les maux de la terre
    En simple troubadour

    Quand on n’a que l’amour
    A offrir à ceux-là
    Dont l’unique combat
    Est de chercher le jour

    Quand on n’a que l’amour
    Pour tracer un chemin
    Et forcer le destin
    A chaque carrefour

    Quand on n’a que l’amour
    Pour parler aux canons
    Et rien qu’une chanson
    Pour convaincre un tambour

    Alors sans avoir rien
    Que la force d’aimer
    Nous aurons dans nos mains,
    Amis le monde entier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s