J’AI ENVIE


« Tout ce qui ne peut pas danser au bord des lèvres, s’en va hurler au fond de l’âme »

(Christian Bobin)

J’ai envie… ! Oui, j’ai envie d’écrire une lettre d’amour. Avec des mots inventés que personne n’a jamais dits. Des mots silencieux. Et lumineux. Des mots que le destinataire serait seul à pouvoir lire entre les lignes… Vous savez, ce serait comme quand on rêve qu’on rêve… Avec des mots aussi légers que des bulles de savon. Et transparents. Peut-être bleus. Ou blancs. Avec juste un soupçon de rose qui trainerait dedans… comme à l’aube de quelque chose… Quelque chose de nouveau…

Oui, j’ai envie, vraiment envie d’écrire des phrases qu’on dit seulement quand on est déphasé. Avec des mots, encore et toujours des mots, mais mystico-textuels, les mots… et leurs grandes envolées lyriques qui me mettraient dans un état extatique. Bref, vous l’aurez compris : des mots sensuels. Sensuellement beaux. Qui ne voudraient absolument rien dire, si ce n’est tout et son contraire… A mettre des points d’exclamation et de suspension partout… !

Mais vous allez voir, je vais l’écrire cette lettre pas banale, juste parce que j’ai envie de dire mon amour des mots. Et parce que grace à eux, les mots, même plus mal, voilà… !

SOlène

(Tous droits réservés)

Pour s’éprendre d’une femme, il faut qu’il y ait en elle un désert, une absence, quelque chose qui appelle la tourmente, la jouissance. une zone de vie non entamée dans sa vie, une terre non brûlée, ignorée d’elle-même comme de vous -Christian Bobin
Pour s’éprendre d’une femme, il faut qu’il y ait en elle un désert, une absence, quelque chose qui appelle la tourmente, la jouissance. une zone de vie non entamée dans sa vie, une terre non brûlée, ignorée d’elle-même comme de vous -Christian Bobin

WHAT ELSE?

Bibliographie:

 

 n35170947641_4749

 

 

Voir liens recommandés* colonne de droite sur la page d’accueil

Pour faire la liaison entre la jet-set de la mode de New York et le 9-3, entre passé et présent, entre paillettes,  ballons de côte, Internet et Céline, il y a ce drôle de conte virtuel, à la fois léger et grave, joliment écrit, raconté et dialogué, ce « Blablablog » que l’on sait inventé mais qui a paradoxalement, et ce n’est pas la moindre de ses réussites, toutes les allures de la réalité …

Eric Mettout, rédacteur en chef de L’express.fr et de lire.fr

Solène Vosse s’impose comme la figure d’une nouvelle génération d’écrivains, avec ce polar au style audacieux, inspiré du slam. Elle a été finaliste du Prix du Premier roman en ligne pour L’orage ou la flûte, publié aux Editions Le Manuscrit.
Commentaire sur amazon:
5.0 étoiles sur 5rencontres virtuelles ? rêve, vérité, vertu ?, 8 septembre 2009

Après avoir brodé sur un blog dans son premier ouvrage, L’Orage Ou la Flûte, Solène Vosse explore les dangers et les richesses des rencontres sur le net. Elle dit avoir écrit ce roman-ci avec l’aide d’une deuxième paire de mains, mais reste fidèle à son style à la fois sautillant et expressif ; composé à partir des points de vue successifs des divers personnages, c’est fin de psychologie, et on se laisse prendre à la peur ou à l’émotion. L’intrigue n’est pas téléphonée, c’est le cas de le dire… vous vous laisserez surprendre, et c’est agréable

 

A paraître: "Bétail intime, journal d"une conne qui se soigne" (le roman qui n'a pas froid aux yeux)
Plus de 500 pages encore en chantier: « Bétail intime, journal d »une conne qui se soigne » (le roman qui n’a pas froid aux yeux)

« T’écris bien ! T’as un putain de peps ! T’as un talent et une audace littéraire certaine ! Mais t’es qu’une conne !!! (Sauf le respect que je te dois !).. Euh, c’est affectueux, très très affectueux !! » -Jérôme S. alias STEPHEN…

SOlène par Jérôme Skalski, journaliste*

(Clic*)

Publicités

9 commentaires sur « J’AI ENVIE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s