UNE QUESTION DE BONHEUR… (Suivi de Waiting for the miracle)


« Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d’autre » –Paul Eluard

«Bien que l’on désire le bonheur, l’esprit, sous la confusion mentale, détruit son propre bien-être comme s’il s’agissait d’un ennemi.» – Nechung… 

 … « Garde ton âme calme et retirée. C’est un sanctuaire où tu trouveras, quand tu le voudras, le bonheur » -Alexandra David-Néel…

… « Garde ton âme calme et retirée. C’est un sanctuaire où tu trouveras, quand tu le voudras, le bonheur » -Alexandra David-Néel…

Et pourtant le bonheur c’est simple comme bonjour. Autrement dit –vous l’aurez compris : c’est dans la tête et ça ne dépend que de nous. De nos idées, par exemple. Alors essayons au moins de comprendre ce qui fait que nous les choisissons noires plutôt que roses, légères et apaisantes…

Et parlant de « tête », si on arrêtait un peu de nous la prendre pour un oui pour un non, et de la prendre à ceux que nous aimons par la même occasion ?!… Allez, pour commencer on laisse de côté cette partie relou de nous, puis on respire un bon coup (sans oublier que les autres aussi ont besoin d’air et de liberté)…

Ah! Ce n’est pas vous qui faites chier le monde, c’est le monde qui vous fait chier ?!… Mmmouais…  je comprends tout à fait. Il s’agit d’une espèce de créature protéiforme qui a pris l’apparence d’une gentille-trop-gentille-amie-demandeuse-de-comptes (« Une semaine que tu ne me sms plus, c’est ça ta vision de l’amitié, partir en vacances sans donner signe de vie ?! »)… Alors là, oui, je vous le dis direct : STOP ! Exit la culpabilité et les non-dits. C’est le moment (ou jamais) d’assainir la relation. On choisit le bon timing, et on fait preuve de tact, mais on lui dit à cette « amie » que d’abord personne n’appartient à personne… et qu’il faudrait peut-être voir à différencier l’égoïsme et le respect de soi… ecaetera acaetera. En tout cas on doit absolument dire leurs quatre vérités à celles (ou ceux), qui, si on les laisse trop empièter notre « jardin secret »(en grignotant notre temps) finiront tôt ou tard par nous bouffer nous tout-nu-tout-cru… Or, même pas en rêve ! C’est de bonheur que nous parlons, hein, nous sommes d’accord ? Oui eh bien, pour y parvenir, faudrait peut-être commencer par s’alléger la vie en remettant à l’heure toutes les pendules de notre âme. Un des seuls moyens à mon sens pour se sentir aussi libre que Max. Allez, c’est parti, même qu’y’en a qui vont nous voir voler-Elle est pas belle la vie ?!

SOlène

(Tous droits réservés)

Bienvenue dans Le monde de SOlène!
Bienvenue dans Le monde de SOlène!

WHAT ELSE?

« La disparition, où es-tu Fanny L. » -roman en ligne, chapitres 1 et 2 etc etc!!!

(Roman à lire et à suivre en ligne)

«La joie véritable n’a pour cause rien de visible ou de tangible, c’est une joie que vous donne la seule sensation d’exister comme âme et comme esprit. Alors, au lieu d’attendre de posséder quelque chose ou quelqu’un pour vous réjouir, au contraire, réjouissez-vous de l’existence des êtres et des choses, car c’est dans cette joie qu’ils vous donnent que vous avez la sensation qu’ils vous appartiennent. C’est ce qui vous donne de la joie qui vous appartient, alors que ce qui vous appartient ne vous donne pas nécessairement beaucoup de joie. Tout ce qui vous réjouit, vous le possédez, et beaucoup mieux que si vous en étiez le vrai propriétaire
– Omraam Mikhaël Aïvanhov

 Le monde de SOlène sur Facebook*

(CLIC et RE-CLIC**)

13233022_1023016991066799_7865687713713423482_n
L’équipe du MDS sur Facebook vous dit à bientôt!
Publicités

3 commentaires sur « UNE QUESTION DE BONHEUR… (Suivi de Waiting for the miracle) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s