New York New York… GO TO


Mina est vautrée au fond du grand canap’ bleu, avec  L’orage ou la flûte, le blablablog.com*calé sur les genoux. « L’amour, c’est quand on respire plus« …
Ben ouais, je sais, c’est moi qu’a écrit ça.
www.kizoa.com_n35170947641_4749
Today est un jour où on se sent toutes trop petites sous la pluie, un de ces matins où le sommeil n’est pas venu, et où le treillis et les Converse s’imposent, et c’est pas un rayon de soleil qui nous fera changer d’avis. Mina semble épuisée, et parle plus lentement que d’hab’: « l’amour, c’est quand c’est incompréhensif, et que les mots ne viennent pas« …
Cela fait vingt minutes qu’elle relit le même paragraphe page 349, en donnant l’impression qu’elle vient de gravir la montagne la plus abrupte du monde, et d’étouffer dans une apnée épouvantable.
She is in vrac…  Euh, même pas vrai qu’on se moque !!! On est solidaires, pas vrai les filles ?  On s’est maté l’intégrale des Bridget Jones, en se sifflant des BBC (Baileys-banane mixée-coco), et on a mis nos plus belles robes pour danser devant la glace, mais Mina, son coeur s’est brisé 947 fois, cette nuit. Elle a pleuré toutes les larmes de son corps, oublié de manger, fumé, elle qui fume jamais !  Elle a rangé la télécommande dans le bac à légumes du frigo, et accroché le regime de minis bananes bio avec le plumeau, dans le placard à balais…  puis elle a fini par s’écrouler sur la moquette, en nous demandant pourquoi, pourquoi chéri n’appelle pas, pourquoi lui  continue sa life comme si de rien n’était, et pourquoi ils en sont arrivés là, avec cet amour énorme qui pourtant était le leur.
-Tu trouveras quelqu’un d’aut’, Mina, quelqu’un de mieux.
Eh ben c’est vrai, quoi ! On a toutes connu ça, les gouttes de pluie qui nous font mal plus qu’a n’importe qui, ce déchirement à coup de pioche, cette tristesse sans fond…  Et qui n’a pas pensé alors que non, décidemment non, on s’en sortirait jamais, que la vie était finie, le bonheur impossible ?  Et pourtant, pourtant…  Toutes, par petits bouts, on a guéri.  Mais oui !!!
-Il va me quitter pour une pétasse plus jeune.
-Nan, Mina, c’est toi qui va le quitter, parce que nous, les femmes, on finit toujours par quitter les hommes qui nous avaient déjà quittées. Eux sont làches par rapport à ça, y restent avec nous quelquefois, mais ne sont déjà plus là. Alors oui, c’est toi qui va le quitter, et la pétasse sera juste son lot de consolation.
-Mais ça revient au même, c’est monstrueux !!!
Pff, que dire ?  Dans ces cas-là rien ne suffit. Et pourtant, pourtant, oui on comprend, oui on est là, on fait des cookies dans la cuisine. Pis une fois prêts, on les range sagement, en mangeant machinalement ceux qui rentrent pas dans le Tupperware. Soit une bonne quinzaine de cookies.  Tant qu’à étouffer, autant s’étouffer !!!
Extrait de « Bétail intime, journal d’une conne qui se soigne » (à paraitre)
Nostalgie, nostalgie... quand tu nous tiens!

Nostalgie, nostalgie… quand tu nous tiens!

Dans la Big Apple, les lumières des buildings par milliers ont déjà remplacé les sunlights du studio, plus chauds, plus rassurants. Le ciel nocturne prend alors les couleurs assombris de l’exil. Sous ces latitudes étoilées, tout est amplifiée à la mesure de cette ville gigantesque qui ne dort jamais. Avec personne ici avec qui partager un petit bout de ma success story, je ne suis plus qu’une barque en panne de moteur, bourlinguant à la dérive chaloupée des mots, au milieu de l’océan de la solitude.
En tout cas, pour l’heure, si je rêve encore de quelque chose, c’est d’un « ambourger » -eh les filles! un hamburger en couleur …
Extrait de L’orage ou la flûte, le blablablog.com*, mon premier roman.
Bienvenue dans Le monde de SOlène!

Bienvenue dans Le monde de SOlène!

WHAT ELSE?
NB: Il s’agit des textes originaux que j’ai écrits en ligne au moment des faits. Je les ai ensuite retravaillés pour « Bétail intime, journal d’une conne qui se soigne ». C’est ce que j’appelle « transposer ». Aussi le prénom de Mina qui ne s’appelle pas Mina (mais…) a été changé pour préserver sa vie (très) privée. Ben oui, quand même
Publicités

4 commentaires sur « New York New York… GO TO »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s