The Blues Man


 Humm… cool! J’écoute Alan Jackson « The blues man » (à tomber en pamoison ce p’tit bijou musical)… Y’a le mug de café fumant, le paquet de « Petits-beurre » au sel de Guérande, tout ces p’tits « rien » qui font qu’on est trop bien, là, le cucul dans son jean, lui-même collé à çui d’la chaise, sur laquelle on  a mis un coussin douillet. Oui, quand même. Et comme ça, devant l’écran  de l’ordinateur, on voyage avec les yeux de mur en mur Facebook, sans bouger de chez soi.

De véritables accroches en fausses anicroches, l’esprit, lui, il est tout content avec des phrases. Même que ces phrases, on n’est pas obligé, de les habiller de grands mots. Ben non, because quand on y réfléchit, il ne nous reste plus que des sentiments et une âme. Les gens, eux ce qu’ils entendent dans leur tête, c’est juste notre voix. Et nous dans la notre de tête, c’est la leur de voix, qu’on entend. Ce n’est pas compliqué une âme, ça ne s’attache qu’à l’essentiel. Pour d’avantage kiffer la life, on ferait bien d’en faire autant 😉

SOlène

Ce diaporama nécessite JavaScript.

NB: la vidéo* a été postée dans les commentaires

He’s just a singer
A natural born guitar ringer
Kind of a clinger to sad old songs
He’s not a walk behinder
He’s a new note finder
His name’s a reminder of a blues man
That’s already gone
So he started drinking and took somethings
That messed up his thinking
He was sure sinking when she came along
He was born in the spot light not to much left inside
She changed all that one night
When she sang him this song

Hey baby I love you
Hey baby I need you
Hey baby you ain’t got to prove to me
Your some kind of macho man
You wasted so much of your life running through the dark nights
Let me shine a little love light down on the blues man

He got so sick of speeding all things
They said he was needing if he was to keep on pleasing all of his fans
He got cuffed on dirt roads
He got sued over no shows
She came and took all that old down off of that blues man

And he sang
Hey baby I love you to
Hey baby I need you
Hey baby I do get tired of this traveling band
I’m over 40 years old now
Nights would be so cold now i
If you hadn’t stuck it out with this blues man

I’m over 40 years old now
Nights would be so cold now
If she hadn’t hung around with that blues man.

WHAT ELSE?

LE BRUIT DE MON SILENCE*

(Clic*)

Publicités

5 commentaires sur « The Blues Man »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s